À la uneCinémaPop & Geek

On a vu pour vous… Thor Ragnarok, le nouveau Marvel “son et lumière”

Attendu ou redouté c’est selon, Thor Ragnarok, avant dernier Marvel avant Infinity War, arrive sur les écrans le 25 octobre. Relance de la franchise ou funérailles définitives ?

Mais c’est quoi déjà… Thor Ragnarok ? Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk…

Un divertissement efficace

Il est des films Marvel plus attendus que d’autres – Infinity War par exemple. Dans le cas du nouvel opus Thor Ragnarok, il est sans doute autant attendu par ses fans que redouté par ses détracteurs. De toutes les franchises Marvel, Thor est peut-être celle qui a le plus divisé, sans doute après Hulk, jamais parvenu à exister hors d’Avengers. Donc clairement, cette fois-ci, pas le droit de se tromper à l’approche de Infinity War, il faut réussir ce Thor, quitte à “légèrement” transformer l’identité de la franchise.

Avant de revenir sur ce point, disons clairement que Thor Ragnarok est un bon divertissement, enlevé, sans temps mort, servi par une bande son très efficace et un humour très bien venu qui donne un ton bien plus léger et moins sérieux au héros. Ce n’est pas une surprise, une très grande place est aussi laissée à Hulk dans ce film, véritable personnage secondaire de Thor Ragnarok. Plus court que certains autres films Marvel, Thor Ragnarok est un bon divertissement que vous devriez apprécier en cette fin d’année… A condition que …

Un curieux sentiment de “déjà vu”

Pour parvenir à ce résultat plutôt réussi, de gros changements ont été opérés. En gros, si vous aimez Les gardiens de la Galaxie, son spectacle son et lumière, sa bande son rétro et son humour de tous les instants servi par des punchlines efficaces, welcome in Thor Ragnarok. Seule autre franchise Marvel à ce jour à se situer hors de la Terre, Thor Ragnarok s’est vue affublée de tout ce qui a fait le succès des Guardians, quitte à en perdre son âme et sembler en être un ersatz. La bande qui se constitue autour de Thor est une des nombreuses manifestations de cette ressemblance un peu forcée.
Côté casting, ça joue pas mal, mais objectivement ça cabotine aussi beaucoup (trop). Jeff Goldblum est drôle mais en fait 10 fois trop, “Hulk” pousse beaucoup trop son côté gros dur au cœur tendre. En revanche, l’évolution de Thor, son nouveau look et ses pouvoirs sonnent bien et donnent envie de voir ce que ça peut donner dans la guerre contre Thanos qui s’annonce.

Thor Ragnarok est suffisamment bien calibrée pour fonctionner en salles mais difficile de voir se dessiner une vraie personnalité à l’univers du personnage avec ce nouvel opus. Les grosses ficelles de Marvel pour faire “fonctionner” ses films, se voient de plus en plus.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Charlie Dupont et Anny Duperey réunis dans La faute à Rousseau (France 2)

À la uneActualitéInternational

C'est quoi le nouveau réseau des conservateurs américains "Parler" ?

À la uneActualitéBrèves

Jada Pinkett avoue son aventure avec le rappeur August Alsina

À la uneBrèvesSéries Tv

HBO arrête sa série Run après 1 saison

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux