À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … Jamais sans toi Louna, le téléfilm événement de la rentrée

Après le bouleversant Jacqueline Sauvage l’an passé, TF1 va marquer les esprits avec son nouvel unitaire Jamais sans toi Louna avec Chloé Jouannet et Rod Paradot.

C’est quoi Jamais sans toi Louna ? C’est l’histoire de Sabrina et Yann qui se voient retirer la garde de leur bébé pour mauvais traitements. Le couple n’a pourtant de cesse d’évoquer une maladie orpheline héréditaire, les autorités sociales semblent sourdes. En préparation de leur procès, un juge mandate une pédopsychiatre pour remonter le fil du dossier… Une histoire basée sur des faits réels et adaptée du livre témoignage des époux Bombarde.

Jamais sans toi Louna raconte le combat d’un père et d’une mère pris en étau entre l’appareil médical qui ne veut pas reconnaître qu’une erreur a été commise, et l’appareil judiciaire qui ne veut pas voir qu’il fonce vers une erreur du même nom. Le tout au nom d’une cause des plus nobles : la protection de l’enfance. Comment du jour au lendemain, un père et une mère se retrouvent accusés de battre leur fille alors qu’eux (et nous aussi, spectateur) savent la raison de l’état Louna, petite fille qui “n’a vu que 3 mois ses parents dans sa vie“. Un sujet fort qui en cache un autre : la non reconnaissance des maladies orphelines. Campée sur des principes et des certitudes, chacun se laisse aller à plonger les deux pieds vers l’erreur judiciaire. Un récit nécessaire et rondement mené, puissant et bouleversant.

Après le succès amplement mérité il y a un an de Jacqueline Sauvage, TF1 s’empare d’un nouveau sujet de société puissant et sait lui permettre d’exister dans un registre très différent. Produit par Léonis Production (L’emprise), Jamais sans toi Louna évite toujours l’émotion facile et la petite larme bien placée sans jamais éviter pour autant une émotion nécessaire. Servie par la réalisation très moderne de Yann Samuell (L’âge de raison) et une écriture efficace et vivante (Claude Michel Rome et Virginie Wagon), le téléfilm nous entraîne 90 minutes durant dans une histoire où, paradoxalement, le positif n’est jamais oublié. L’histoire est terrible mais les émotions restent belles, l’amour entre ce couple d’un côté, et leurs enfants de l’autre ne faisant aucun doute. Mais la très grande réussite est le casting. Outre une Alice Taglioni réellement excellente, Jamais sans toi Louna s’offre pour camper Sabrina et Yann deux des acteurs montants. Tout d’abord Rod Paradot (Ad VItam), un acteur entier, total, porteur d’émotions qui joue avec une sincérité déconcertante. De l’autre Chloé Jouannet. Découverte dans Infidèle, il ne nous faisait aucun doute qu’elle était une très belle révélation, elle le confirme dans ce rôle puissant et pas facile pour une jeune actrice. Elle partage cette sincérité de jeu avec Rod Paradot et cette belle émotion de tous les instants.

Jamais sans toi Louna est donc une belle découverte de la rentrée. Si on aurait préféré se passer de ressorts scénaristiques faciles (comme la psy qui aide les parents et qui a des soucis avec sa fille – très classique), c’est vraiment pour pinailler car le film est franchement très réussi.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

BrèvesSéries Tv

France Télévisions annonce une nouvelle adaptation de L'île aux trente cercueils

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
On a vu pour vous … les deux premiers épisode de Le monstre, la nouvelle série choc venue du Québec