À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … « Tout le monde ment » avec Vincent Elbaz

Vincent Elbaz est décidemment très occupé en cette rentrée puisqu’il sera dans Syndrome E sur TF1, puis dans le pilote de Tout le monde ment pour France 2, signé Olivier Norek.

C’est quoi Tout le monde ment ? Vincent Verner. Un flic qui n’est plus flic, viré par sa hiérarchie pour son obsession de la vérité. Un caractériel incapable de mentir.
Alice Mojodi, une procureure d’à peine 30 ans  » issue de la diversité  » ; avec Malory et de Grève, une pirate informatique et un fils de famille en rupture de ban, elle crée le groupe des Affaires Sensibles. Autrement dit le groupe des affaires de M… ! Mais il leur faut un dernier atout, ce sera Verner, repêché dans une librairie spécialisée dans le polar. En effet, ce franc-tireur libéré des lourdeurs du code pénal, va déployer toutes les techniques d’enquêtes qu’il connaît mieux que personne.
Leur cible: les personnalités puissantes, du milieu des affaires, du star-system et du monde politique, habituellement intouchables.
Leur règle :  comme celles et ceux sur qui ils enquêtent, n’en avoir aucune…

A lire aussi : On regarde ou pas ? Syndrome E (TF1 – Salto) (vl-media.fr)

L’essentiel

« Tout le monde ment » est le pilote d’une future possible nouvelle série policière de France 2. Si le titre n’est pas des plus engageants et ne rend pas grâce au contenu même du programme, la série, elle, est la nouvelle fiction initiée par un des auteurs de polars très vogue actuellement à savoir Olivier Norek dont la seconde série, Les invisibles, va bientôt revenir pour une saison 2 (et était l’un de nos coups de cœur de la rentrée 2021). Ancien capitaine à la police judiciaire de Seine St-Denis, Olivier Norek s’attaque ici aux puissants, à celles et ceux qui s’estiment pouvoir faire ce qu’ils veulent, en se pensant au dessus des lois. Plus politique que les autres fictions actuelles, Tout le monde ment met ici en scène un Nicolas Marié, « faiseur de Roi » comme on dit et proche des milieux politiques. Il va se retrouver face à une équipe coriace de flics « dont on ne veut pas » mais qui vont se montrer indispensables, en premier lieu l’excellent Verner incarné par Vincent Elbaz.

A lira aussi : 5 raisons de voir Les invisibles, le nouveau polar de France 2 | VL Média (vl-media.fr)

On aime

L’originalité du concept de cette nouvelle série, éloignée des whodunits habituels, qui n’est pas sans rappeler Columbo qui lui aussi traquait des puissants qui pensent échapper à la justice. La mécanique même de l’épisode s’y prête totalement car la question n’est pas de savoir qui a tué mais comment le traquer et l’arrêter. On reconnaît aussi le style de Norek qui, comme dans Les invisibles, affectionne les équipes de flics « en dehors » des clous et qui ont recours à des méthodes peu conventionnelles pour faire tomber les criminels. Moins sombre que cette dernière, Tout le monde ment affiche un style plus proche de la comédie. Ceci dit, si on voulait filer la comparaison, il aussi question ici des « invisibles », ces victimes des puissants. Et comme dans l’autre série de Norek, c’est sur la victime que se termine ce premier épisode.

En revanche, ici aussi, un soin tout particulier a été apporté à la caractérisation des personnages de flics, différents, savoureux chacun dans leur genre et qui ne demandent qu’à mieux être connus lors des prochains épisodes. Si on préfère en général le rythme soutenu du 52 minutes, l’écriture est ici particulièrement soignée pour que jamais l’histoire ne manque de rythme (malgré la durée de l’épisode). C’est un vrai pilote, dans le sens où il présente le concept, les personnages sans trop en dire, ainsi que le visage que prendront à l’avenir les enquêtes. En somme, c’est un épisode réussi qui donne particulièrement envie de voir une suite et de retrouver cette équipe.

On aime aussi la réussite du casting

Un bon auteur le sait : ce qui donne envie au public de revenir vers une série, ce sont les personnages. A fortiori avec du polar qui ne manque pas, loin de là, à la télévision. Il faut se différencier des autres. Non seulement Tout le monde ment le fait avec le choix de ces enquêtes dites « sensibles » (ou de « merde » c’est selon), mais aussi par sa distribution absolument impeccable. A commencer par l’excellent Vincent Elbaz qui décidemment en cette rentrée va permettre à beaucoup de gens de le redécouvrir. Drôle, percutant, délicieusement énervant comme un Columbo, son incapacité à mentir le prédispose à des punchlines efficaces. Son duo avec Jacky Berroyer est d’ailleurs tout à la fois attachant et désopilant. A ses côtés, chacun est à sa place tout en essayant de s’en trouver une : la procureure incarnée par la toujours très juste Mariama Gueye ; le fils à papa qui peut perdre ses moyens en interrogatoire, Thomas Silberstein ; et enfin la hackeuse jouée par Joséphine de Meaux qui sait encaisser les tacles involontaires de Verner avec beaucoup de retenue.

« Je voulais vous le dire, vous avez tout à fait le physique d’une escort girl
– Le donut aurait suffit ! »

On ne manquera pas de rappeler qu’une fois de plus, la présence de Nicolas Marié dans ce pilote fait pour beaucoup dans sa réussite tant il est absolument savoureux de méchanceté et de sournoiserie. C’est un vrai méchant et on adore !
Enfin, on le fait souvent souvent dans ces colonnes, mais on tient à saluer le travail soigné, fin, et délicieusement rétro de la composition musicale de Nicolas Erréra qui a su composer une bande originale des plus réussies (c’est à lui qu’on doit la musique très réussie de Rendez-vous en terre inconnue).

On regarde … si on veut être au premier rang pour le lancement d’une série qui promet déjà beaucoup et servie par une écriture soignée et une distribution parfaitement choisie

On ne regarde pas … si on a l’impression d’avoir tout vu en polar

Tout le monde ment
Pilote de 90 minutes
31 août 21h10 sur France 2

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
La Loi des Séries 📺Séries TvThe Générique TV Show

The Générique - TV Show : Thibaut Chatel (auteur, réalisateur - L'école des champions / Kangoo) | La loi des séries #615

La loi des séries s'la raconteLa Loi des Séries 📺Séries Tv

La loi des séries s'la raconte ... les 40 ans de Cheers

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Y-a-t-il trop de polars à la télévision ? | La loi des séries #614

À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux