À la uneActualitéFranceSociété

Passer trop de temps devant les écrans rend les os fragiles.

On le sait, être geek n’est pas bon pour sa santé. L’étude norvégienne présentée le 4 Avril dernier, au Congrès international sur l’ostéoporose, l’arthrose et les maladies musculo-squelettiques, le confirme : les geeks seraient plus fragiles des os. La sédentarité serait, en effet, néfaste pour leur solidité.

L’étude portée sur un groupe de volontaire, composé de  463 filles et 484 garçons, âgés de 15 à 18 ans. Le Dr Anne Winther et les scientifiques de l’Arctic University of Norway se sont intéressés aux habitudes de vie et d’écran de ces individus. Ils ont ensuite évalué la densité minérale osseuse de la hanche, du col du fémur et d’autres zones.

Les chercheurs ont ainsi pu constater que le temps passé devant les écrans, est défavorablement associé à la déminéralisation osseuse, qui se caractérise par la perte excessive par le squelette de sa charge en éléments minéraux (phosphore, calcium) ayant comme conséquence une fragilité osseuse et des fractures. Cette conséquence est particulièrement présente chez les gerçons qui passent plus de temps devant les écrans que les filles.

L’étude rappelle que le squelette de chaque individu ne cesse de grandir dès la naissance pour atteindre un pic de masse osseuse à l’adolescence. L’activité physique mais aussi l’alimentation jouent un rôle majeur dans le développement de cette masse osseuse. Passer trop de temps devant l’ordinateur ou les jeux vidéo peut donc la compromettre.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasMusique

The Voice - Alphonse : "J'aime les artistes libres"

ActualitéVoyages

City Break : que faire à Milan pour le week-end ?

ActualitéFootSport

"Giroud" : 4 anecdotes que vous allez découvrir sur Olivier Giroud dans le documentaire de Canal +

À la uneCinémaCulture

Festival de Cannes : suivez la cérémonie de clôture en direct

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux