À la uneActualitéFranceNon classé

Une collègue est persuadée que le docteur Péchier a voulu l’empoisonner

Photo de Mr Péchier

Catherine Nambot est opérée d’une prothèse de l’épaule en 2016 et devait être anesthésiée par le docteur Péchier. Cependant, au dernier moment elle prend la place d’une autre patiente. Celle-ci est décédée après son anesthésie.

Le docteur Péchier a-t-il péché ?

Une semaine après la mise en examen de l’anesthésiste à Besançon pour 17 cas d’empoisonnements, un témoin met en cause le docteur Péchier. Cette ancienne collègue, Catherine Nambot affirme que l’anesthésiste a voulu l’empoisonner.

Les faits remonteraient à 2016. La collègue de Frédéric Péchier doit se faire opérer d’une prothèse de l’épaule. C’est donc Frédéric Péchier qui devait effectuer l’anesthésie. Cependant, au dernier moment, elle prend la place d’une autre patiente. L’opération se déroule pour le mieux pour Catherine Nambot. Par ailleurs, ce n’est pas le cas de la seconde patiente. On lui aurait administré la poche d’anesthésique destinée à Catherine Nambot. Celle-ci fait un arrêt cardiaque à la suite d’une surdose d’anesthésiques locaux et décède par la suite.

L’avocat de Catherine Nambot, Me Alain Dreyfus-Schmidt conclut que sa cliente était visée.
“Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le dossier !”, dit-il à France Bleu Besançon. Selon certaines informations recueillies par des confrères, les deux collègues anesthésistes n’étaient pas en si bon terme depuis quelques semaines.

A LIRE AUSSI : Un anesthésiste suspecté d’empoisonner une cinquantaine de patients

Related posts
À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneBrèvesSéries Tv

Astrid et Raphaëlle : France 2 lance le tournage de la saison 1

À la uneActualitéBrèvesNumérique

Objets connectés : Près de 105 millions d’attaques en 2019

À la uneFrancePolitique

Les Verts : enfin un exploit aux municipales ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux