Cinéma

Plaire, aimer et courir vite m’excuser

Points clefs sur Christophe Honoré et sa team

Vite, vite, vite ! Aujourd’hui j’ai RDV avec Vincent Lacoste et Pierre Deladonchamps.

VL arrive, il est tellement beau gosse, suivi de PD derrière lui et oh surprise à la queue-leu-leu : Christophe Honoré.

CH n’est pas suisse (CH la vignette auto helvétique), mais bien rennais. Il est monté à Paris pour être cinéaste à 25 ans.

Et c’est en argentique qu’il rend hommage à sa ville natale, si peu en vue dans le septième art.

Rennes c’est lui, la discographie d’Arthur (VL) c’est lui, la bibliographie de Jacques (PD), c’est lui. On l’aura compris, son film est autobiographique !

Petite anecdote : ce film est ancré dans l’année 1993, date de naissance de VL.

Je m’intéresse de plus près à ce jeune homme « génération capote ».

Je l’interroge : « c’était bien la soirée hier Vincent ? »

Il me répond : « magnifiquement, merci beaucoup ! »

Pourquoi n’étais-je pas invitée à la soirée Honoré ?

Je suis déshonorée et vraiment désolée les mecs de vous avoir démontée la veille J

Julie de la Salle de Démontage

Related posts
À la uneCinéma

Festival de Cannes : Les 9 nouveaux films de la sélection officielle

À la uneCinéma

Alexandre Astier dévoile 20 personnages du film Kaamelott

À la uneCinéma

Le premier biopic sur Gustave Eiffel dévoile sa bande-annonce

À la uneCinéma

17 Blocks, Conjuring 3…les 5 sorties cinéma à ne pas manquer cette semaine

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux