ÉtudiantVie Étudiante

Pourquoi une mutuelle pour les freelances ?

En matière de mutuelle santé, les freelances ne sont pas assez couverts. Ils ne bénéficient pas des mêmes avantages que les salariés et doivent se contenter des garanties basiques de la Sécurité sociale. La souscription à une mutuelle impacterait-elle votre carrière en tant que freelance ? Découvrons.

Freelance, c’est le moment de souscrire une mutuelle freelance ! 

De nombreux freelances ne prévoient pas la souscription à une mutuelle. Toutefois, il faut penser à disposer d’une couverture pour les raisons suivantes :

Bénéficier d’une meilleure prise en charge en cas de frais de santé élevés

Les remboursements versés par le régime général de la Sécurité Sociale restent limités et ne peuvent prendre en charge tous les frais médicaux engagés. Dans le cas d’une hospitalisation, par exemple, le reste à charge peut parfois être très élevé !

Quand vous souscrivez à une mutuelle freelance avec des garanties étendues, vous évitez de subir des situations financières difficiles à cause de frais médicaux élevés.

Avoir accès aux soins adaptés sans se soucier des frais

Avec une mutuelle freelance, les frais de vos soins médicaux ne sont plus un tracas. En cas d’hospitalisation, de soins dentaires ou d’une simple consultation, vous êtes couvert par votre mutuelle.

Avoir une meilleure protection pour votre famille

Si vous êtes couvert par une mutuelle freelance, votre conjoint et/ou vo(tre)s enfant(s) le sont aussi en cas de maladies inopinées. De plus, si votre conjoint(e) est aussi TNS  ou s’il (elle) ne bénéficie pas d’une complémentaire santé, ce dispositif lui sera très utile !

Comment choisir une bonne mutuelle santé freelance ?

Avant de signer votre contrat, il est important d’évaluer vos besoins. Vous consultez fréquemment ? Il y a des garanties que vous jugez indispensables et d’autres dont vous pouvez vous passer ? 

En répondant pertinemment à ces questions, vous serez en mesure de distinguer vos réels besoins de vos besoins secondaires.

Mutuelle freelance et loi Madelin

1994, une date clé pour les freelances qui travaillent en France : la loi Madelin est entrée en vigueur. 

Elle prévoit d’assurer la protection sociale des travailleurs non-salariés (TNS), et permet aux travailleurs indépendants de déduire fiscalement leurs frais de mutuelle.

En tant que freelance, vous devez choisir une complémentaire santé qui convient à votre type d’activité.

La mutuelle est l’un des « dispositifs Madelin » : elle peut donc être déductible fiscalement. En plus des mutuelles, vous trouverez des contrats de prévoyance, de retraite, ainsi que des couvertures pour la perte d’emploi.

HEYME Freelance : une complémentaire santé pour les travailleurs indépendants

En optant pour HEYME, vous bénéficierez d’une couverture étendue qui comprend:

  • les frais d’hospitalisation ;
  • les soins courants ;
  • les soins optiques ;
  • les soins dentaires.

De plus, vous pouvez adapter votre mutuelle en fonction de vos réels besoins grâce à des renforts :

  • dentaire : de meilleurs remboursements sur les prothèses et des forfaits sur l’implantologie et la parodontologie
  • optique : de meilleurs remboursements sur les montures, les verres, les lentilles et la prise en charge partielle de la chirurgie des yeux
  • dépassements inclus : de meilleurs remboursements pour les honoraires/actes médicaux, les forfaits pour une chambre individuelle, les forfaits médecine douce.

En cas de maladie ou d’accident à l’étranger, vous bénéficiez d’une assistance rapatriement. 

En plus, l’assistance vie quotidienne couvre les frais engagés suite à une hospitalisation comme le transport à l’hôpital, les frais de séjour pour un proche, la garde de vos enfants, etc.

👉 Découvrire l’offre

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureÉtudiantFranceReportages

On a testé pour vous … la 8ème édition du concours Burgers Toqués

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

#Anti2010 : pourquoi les élèves nés en 2010 sont moqués sur les réseaux sociaux ?

À la uneÉtudiantFranceOrientationSociétéVie Étudiante

REPORTAGE - L’ESSCA organise une rentrée solidaire

À la uneActualitéÉtudiant

Covid-19 : le pass sanitaire sera obligatoire lors des soirées étudiantes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux