À la uneActualitéFootSport

Le PSG domine Metz, Marseille déjà malmené

Après chaque week-end, la rédaction de Radio VL revient sur le meilleur de la Ligue 1 à commencer par la victoire du PSG en cette deuxième journée de championnat.

Le Paris Saint-Germain s’est imposé lors de la réception de Metz (3-0) grâce à des buts de Lucas, Kurzawa et Rivierez (CSC). Le score est resté longtemps vierge au Parc des Princes. Malgré une multitude d’occasions, les Parisiens auront dû attendre le second acte pour débloquer son compteur à l’iniatiative d’une frappe croisée du pied droit de Lucas servi par Serge Aurier (52e). C’est ensuite au tour de Kurzawa de doubler la mise de la tête sur corner (67e). Malheureux, le Messin Rivierez dévie dans son propre but un tir de Marco Verratti en toute fin de rencontre. Angel Di Maria aurait pu inscrire un très beau but si sa frappe enroulée du pied gauche n’avait pas trouvé la transversale de Didillon. La rencontre a également été bercée par les multiples maladresses d’Edinson Cavani devant le but. Metz s’est malgré tout offert quelques opportunités devant le but de Kevin Trapp, contraint à trois arrêts décisifs. Les joueurs d’Unai Emery sont toutefois restés maîtres dans tous les domaines tant dans la maîtrise du ballon que dans les occasions créées. Ils prennent ainsi la deuxième place du classement juste derrière Lyon tandis que Metz est 15e.

Les Parisiens, à l'image de Kurzawa, ont largement dominé les débats contre Metz (3-0).

Les Parisiens, à l’image de Layvin Kurzawa, ont largement dominé les débats contre Metz (3-0).

Les Lyonnais poursuivent sur la lancée de leur victoire à Nancy (0-3) en l’emportant cette fois face à Caen (2-0). Deux buts sur penalty signés Alexandre Lacazette, déjà auteur d’un triplé lors de la première journée du championnat. L’attaquant totalise ainsi cinq réalisations en deux matchs et s’envole à la tête du classement des buteurs. La première transformation sur penalty survient à la suite d’une déviation de la main de Santini sur une tête de Tolisso au premier poteau. Les Gones doublent la marque dans le temps additionnel après une faute de Ben Youssef dans la surface de réparation caennaise. Les efforts du SM Caen en seconde période n’auront pas suffi à déstabiliser la défense lyonnaise. L’Olympique Lyonnais confirme sa place de leader au sommet du tableau de Ligue 1 tandis que Caen est 13e.

Lyon prend la tête du classement grâce à son buteur maison Alexandre Lacazette, auteur de cinq buts en deux matchs.

Lyon prend la tête du classement grâce à son buteur maison Alexandre Lacazette, auteur de cinq buts en deux matchs.

Le mauvais début de saison se poursuit pour Lorient, défait à domicile par Bastia (0-3). Le calvaire des merlus commence à la 25e minute, dès l’ouverture du score bastiais par Saint-Maximain, présent à la retombée du ballon suite au coup-franc tiré par Diallo. L’expulsion de Ndong cinq minutes plus tard réduit les espoirs d’égalisation des Lorientais, eux qui avaient déjà été réduits à dix le week-end dernier. Le deuxième but de la tête sur corner est signé Enzo Crivelli (37e), ensuite auteur d’un doublé en fin de rencontre (81e) qui assure définitivement la victoire corse. Bastia se positionne à la 7e place alors que Lorient est déjà dans la zone rouge (19e) sans le moindre point.

De son côté, Toulouse s’est largement imposé dans le derby de la Garonne face à Bordeaux (4-1). Les hommes de Pascal Dupraz ont fait vivre un cauchemar aux joueurs de Jocelyn Gourvennec dès la 4e minute par Issa Diop de la tête sur un coup franc lointain de Trejo. Le Téfécé inscrit même un deuxième but sur coup de pied arrêté suite à une tête smashée de Jullien sur corner (9e). Jamais deux sans trois, Martin Braithwaite signe un troisième but sur coup franc direct (à nouveau sur coup de pied arrêté) à la 67e avant d’inscrire le doublé du 4-0 sur un service de Jessy Pi (82e). Les Girondins, à l’instar de Kiese-Thelin, réduiront stérilement le score en fin de rencontre sur un centre de Plasil mais ce but ne changera pas l’issue du match (90e). Pour couronner ce fiasco, le défenseur bordelais Nicolas Pallois a été inutilement expulsé Suite à deuxième carton jaune dans le temps additionnel à cause d’un geste de mauvaise humeur. Bordeaux prend la 15e place du tableau derrière Toulouse, au pied du podium (4e).

29871

Proches de la relégation la saison dernière, les Toulousains déroulent en ce début de saison de Ligue 1 face à Bordeaux (4-1).

Le promu Nancy nourrit des regrets en s’inclinant à Rennes (2-0) après avoir manqué un penalty et touché le montant rennais. Les Bretons l’emportent donc grâce à des réalisations de Yoann Gourcuff sur un centre en retrait de Romain Danzé (23e) et Giovanni Sio, servi par Ludovic Baal (81e). Rennes occupe ainsi la 10e place à dix longueurs de Nancy (20e).

Saint-Etienne remporte sa première victoire de la saison contre Montpellier (3-1), après avoir perdu son premier match face à Bordeaux dimanche dernier (3-2). Pourtant, les Stéphanois ont été menés par les Montpelliérains suite au but de Mounié qui reprend de la tête une frappe de Camara, repoussée par Ruffier (23e). Mais les hommes de Christophe Galtier ne se laissent pas abattre et inscrivent deux buts juste après le retour au vestiaire, un véritable coup de massue pour Montpellier. Deux réalisations coup sur coup signées Monnet-Paquet (46e) et Saint-Louis (50e). Robert Béric assurera finalement le triomphe définitif des Verts dans les dernières minutes (85e). L’ASSE se situe donc à la 8e place devant les hommes de Frédéric Hantz (14e).

Sur les autres pelouses, Monaco s’impose à Nantes (0-1) grâce à un but de Boschilia (25e), sur le même score que Nice, qui l’emporte également sur le plus petit des scores à Angers, suite à une réalisation d’Alassane Pléa dès la 4e minute. Pour sa part, Lille a récolté les trois points in extremis face à Dijon (1-0). Trois points que l’on doit au but victorieux de Sankharé en toute fin de rencontre (87e).

La claque de la semaine : l’OM mené après 32 secondes de jeu

5074830lpw-5075527-mega-une-guingamp-om-jpg_3733900

L’Olympique de Marseille manque son début de saison en récoltant seulement un point sur six lors de ses deux premiers matchs.

Ce but restera sans doute le plus rapide de la saison. En effet, l’Olympique de Marseille, défait à Guingamp (2-1), a encaissé le premier but du match au bout de seulement 32 secondes de jeu, un but signé Salibur suite à un débordement de Coco éliminant Sakai puis Hucoban avant de servir le milieu offensif guingampais. L’En Avant Guingamp prend une seconde fois le meilleur sur les défenseurs olympiens avant de concrétiser grâce à Jérémy Sorbon en deuxième période (58e). La réduction du score de Thauvin à la 78e minute relancera la fin de la partie mais ne changera pas la donne. Guingamp monte ainsi à la cinquième place à l’inverse de l’OM qui chute à la 16e place.

Marius Bocquet

Related posts
À la uneActualité

Université de Cergy : Un formulaire pour détecter la radicalisation fait polémique

À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Rudi Garcia, nouvel entraîneur de l'OL

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

À la uneBrèves

« C’est du gâteau » : L’émission à la française de Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux