Brigitte Bardot et Rémi Gaillard se sont tous deux mobilisés dimanche en faveur de la cause animale. Dans une vidéo choc, l’actrice et le youtuber demandent l’installation de la vidéosurveillance dans les abattoirs.

C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle : imposer la vidéosurveillance aux abattoirs. Cette mesure, Brigitte Bardot et Rémi Gaillard la réclament à présent dans une vidéo postée hier par les deux protagonistes. Sur leurs réseaux sociaux respectifs, l’actrice et l’humoriste ont choisi de montrer des images choquantes pour faire réagir leur auditoire. Âmes sensibles s’abstenir !

Les images montrent Brigitte Bardot dans son jardin accompagnées de Rémi Gaillard. Elle découvre avec lui celles tournées en caméra cachée à l’abattoir d’Alès en février 2018. Des vaches vivantes suspendues par la patte tentant de se débattre, un cochon frappé lorsqu’il tente de fuir, une veau qui vomit du lait,… Voici le genre d’images que vous pourrez voir en cliquant sur cette vidéo. « La souffrance et l’agonie animale continuent, encore et encore. Cet abattoir a déjà été épinglé pour maltraitance en 2015. Les images d’aujourd’hui sont toujours identiques. » explique Rémi Gaillard.

Une nouvelle vidéo choc après celle de L214

Cette vidéo arrive après celle publié il y a quelques jours par l’association L214. Cette dernière dénonçait les conditions de vie des poules pondeuses dans une vidéo qui montrait, elle aussi, des images pouvant heurter.

À LIRE AUSSI : L214 dénonce les conditions de vie des poules pondeuses dans une vidéo choc

Une demande de vidéosurveillance

C’est le youtuber qui a eu l’idée de cette vidéo : « On est tous des enfants de Brigitte Bardot quand on aime les animaux ! Je ne suis qu’un bouffon, c’est un peu la reine ». Ils visent, ensemble, le ministère de l’agriculture qui a retiré un projet de loi datant 2017 sur le contrôle vidéo obligatoire en abattoir, décevant ainsi les associations. « Pour le moment Macron ne fait rien, et le peu qu’il fait est le contraire de ce que l’on demande : il fait ami-ami avec les chasseurs, rétablit les chasses présidentielles… » critique l’actrice souhaitant faire réagir le président de la République. Cette vidéo arrive juste avant la discussion de cette semaine à l’Assemblée nationale sur le projet de loi « agriculture et alimentation« .