À la uneFranceSociété

Salon International de l’Agriculture 2024 : que faut-il savoir ?

Le 60ème Salon International de l’Agriculture se tiendra au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, du samedi 24 février au samedi 2 mars. Une édition qui sera très particulière…

Du 24 février au 2 mars à Paris, aura lieu la 60e édition du Salon International de l’Agriculture. Agriculteurs, éleveurs, professionnels de l’agroalimentaire et passionnés du monde rural se réuniront au Parc des expositions de la Porte de Versailles pour célébrer cette édition qui intervient dans un contexte tendu. Après plus de trois semaines d’une crise agricole majeure en France, le salon célébrera « le lien de confiance retrouvé » entre les Français et les agriculteurs selon le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau.

On célèbre les 60 ans du Salon

Cette 60e édition, c’est l’occasion de revenir sur l’évolution du Salon depuis ses débuts en 1964.

Plus de 600.000 visiteurs sont attendus pour fêter la 60e édition du Salon. Une édition qui sera placée sous le signe de « la transmission » et de « la fierté nationale ». De nombreuses animations mêlant rétrospectives et perspectives d’avenir seront à retrouver. Cela sera l’occasion de célébrer six décennies de rencontres entre agriculteurs, éleveurs, professionnels de l’agroalimentaire et passionnés du monde rural.

De nombreux événements commémoratifs sur le Salon et hors-les-murs (dont une grande expo de photographies) auront lieu. Les animations festives viendront animer les différents pavillons et allées pour représenter l’agriculture d’aujourd’hui et de demain.

Emmanuel Macron et l’égérie du Salon, la vache nommée Ovaline lors du Salon International de l’Agriculture en 2023.

Le Salon aura le plaisir d’accueillir le Président de la République française, Emmanuel Macron. Des ministres dont Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture seront aussi présents. Plusieurs chefs d’États et ministres étrangers, ambassadeurs et responsables politiques français vont également être présents au Salon.

Le Salon International de l’Agriculture sous le signe de la transmission

L’avenir des exploitations agricoles se pose sérieusement aujourd’hui en France. Actuellement, un peu plus d’un quart des exploitations sont dirigées par au moins un exploitant âgé de plus de 60 ans et compte de moins en moins d’exploitations. La transmission est donc devenue un sujet devenu crucial pour l’avenir du modèle agricole français. C’est donc à la jeunesse qu’il faut transmettre les valeurs agricoles. Avec le vieillissement des agriculteurs, « 50 % des exploitations devraient se libérer dans les dix ans qui viennent », note Christian Huyghe, directeur scientifique à l’Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). Mais en moyenne, « seules 15 à 20 % des surfaces libérées servent à installer un jeune, avec toutefois de grandes différences entre régions ». Autrement dit, « 80 % de ces surfaces servent à agrandir des exploitations existantes, ce qui explique que l’on ait une réduction de 100 000 exploitations sans perte de surface de production », poursuit cet expert.

« Transmettre son métier et son outil de travail, c’est participer à l’approvisionnement en nourriture de proximité et de qualité, au maintien du tissu rural, à la préservation de nos paysages et de la biodiversité », a tenu à rappeler Jean-Luc Poulain, président du SIA, lors de la présentation du salon, ce mardi 6 février. En décembre 2023, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a présenté le Pacte d’orientation pour le renouvellement des générations en agriculture. Un projet ambitieux avec des points forts : la formation des jeunes, pour favoriser l’émergence d’une génération d’agriculteurs prête à inventer un nouveau modèle agricole, à la hauteur des enjeux de demain. La loi d’orientation doit être votée « avant la fin du mois de juin 2024 », selon le ministre de l’Agriculture.

Des exposants et plusieurs univers

Les visiteurs pourront compter sur plus de 1 100 exposants et retrouver quatre univers de l’agriculture.

Des stands des produits régionaux et internationaux, seront répartis dans quatre pavillons, regroupant 1.100 exposants, venus des cinq continents. L’occasion de découvrir en famille tous les produits qui font la richesse des terroirs français. Par les médailles du Concours Général Agricole, ils seront à l’honneur. Ce prix est la récompense suprême pour les producteurs. Pour la première fois cette année, la choucroute, le caramel au beurre salé, la bière sans alcool et la confiture de figues auront leur concours.

Un stand au Salon International de l’Agriculture en 2023. Photo : The Ligne.

Le Salon de l’Agriculture, c’est aussi des univers différents regroupés au même endroit. Les services et métiers de l’agriculture mettront en avant les formations, recrutement, emploi, mais aussi financements, banques et assurances. C’est également l’occasion de parler de l’innovation dans le milieu agricole. Le métier d’agriculteur évolue sans cesse. Ensuite, on pourra retrouver les cultures et filières végétales. Ce domaine est le plus étendu du monde agricole. Il couvre les cultures céréalières, l’arboriculture, l’horticulture et même le jardinage. Les produits des régions de France, d’Outre-mer et du monde seront aussi à l’honneur. Cette 60e édition accueillera de petits nouveaux, à savoir la Chine, le Japon et le Nigéria qui viendront présenter leur savoir-faire. Enfin, les visiteurs pourront découvrir l’élevage et ses filières. Ce sont 4000 animaux et 378 races qui seront présents durant les 9 jours du salon.

Le Salon International de l’Agriculture constitue l’un des plus grands rassemblements d’animaux d’élevage du monde.

À lire aussi : Le Salon du Cheval de retour à Paris, Porte de Versailles, les 6, 7 et 8 décembre 2024

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Ici tout commence : dans quelle série a-t-on vu Julie Dray ?

À la uneFrance

Pourquoi une polémique autour d'un chien dans un train ?

À la uneSéries Tv

Parlement : est-ce qu'on sait si une saison 4 est prévue ?

À la uneMédias

C'est quoi ces attaques contre Christophe Dechavanne ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux