À la uneActualitéFranceMédiasNumérique

Salto, le “Netflix français” fait le grand saut

Les feux sont au vert. Le projet de plate-forme de programmes vidéo en ligne de TF1, M6 et France Télévisions a reçu les accords de l’autorité de la concurrence. Elle devrait voir officiellement le jour en 2020.

Salto and Chill . Un an après avoir porté son projet de service de streaming, France télévisions, M6 et TF1 ont vu l’Autorité de la concurrence donner leur accord pour mettre en marche leur propre service en commun. Salto, c’est l’arme anti Netflix. Cette plate-forme qui va proposer les flux de chaînes en direct et qui va recueillir les programmes des trois sociétés télévisuelles, est peut-être la dernière chance pour la télévision française de se sauver face au géant du streaming. De plus, avec les arrivées prochaines de Disney et la Warner, il ne faut pas rater le train.

L’Equipe de France de l’audiovisuel

En France aujourd’hui, selon Médiamétrie, ils sont plus de 5,5 millions à utiliser une plate-forme de service de vidéos à la demande. Salto, c’est donc l’occasion pour les grands groupes français de se réunir sous une seule et même voix. Pour Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévision, c’est une première victoire «Nous pouvons enfin constituer cette équipe de France de l’audiovisuel que j’appelais de mes vœux». Pour elle, l’objectif est clair : « Le lancement de la plateforme nous donnera très prochainement les moyens de jouer sur notre territoire, face aux acteurs internationaux. Et la création française et européenne trouvera ainsi un nouveau moyen de rencontrer son public » Mais comme l’a précisé l’Autorité de la concurrence, cet accord se fera sous certaines condition. Ainsi par exemple, comme dit dans le communiqué, les conditions d’approvisionnement de Salto seront encadrées, « de sorte que la capacité d’approvisionnement en contenus exclusifs de Salto auprès de ses sociétés-mères sera limitée », indique le régulateur. Il sera également interdit pour les groupes, de faire de la promotion gratuite pour Salto sur leurs antennes.

Ce service devrait coûter aux 3 grands groupes, l’équivalent de 5 millions d’euros. (c’est le chiffre avancé lors du lancement du projet.).Et en ce qui concerne le prix ? Les abonnements devraient être des formules avec des prix qui iraient de 2 à 8 euros. Des chiffres qui vont sûrement être amenés à évoluer. Entre les créations originales et les différentes émissions proposées, le catalogue devrait être riche. Pas le choix, vu le retard considérable déjà pris sur Netflix et consort. TF1, M6 et France Télévisions ont assuré que Salto serait opérationnel au moment de la sortie de la nouvelle plate-forme de Disney en France. C’est-à-dire, dans le courant du deuxième semestre 2020.

A lire aussi: C’était il y a 30 ans … Les feux de l’amour débarquent sur TF1

About author

Corentin Briot Journaliste VL média
Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Le Liban brûle d’espoir

À la uneCinémaCultureMusique

Kanye West : album, film, fin, à quoi s'attendre ?

À la uneArtCultureMusiqueSortiesSpectacles

Jae-Hyuck Cho: de l'enregistrement au live.

À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux