À la uneActualitéArt / ExpoBrèvesCultureExpositionsFranceHommesRégionsReportagesSociétésociétéSortiesTendances

Ce samedi 25 août, Pascal Sacleux célèbre les roux en Bretagne !

Vous êtes roux, ne supportez plus ce stupide surnom de “Poil de carotte” dont vous affublent vos proches, et voulez arborer fièrement votre belle crinière ? Rendez-vous le samedi 25 août à Châteaugiron dans le sud-est de Rennes.

Le festival Red Love met, samedi 25 août, la “roussitude” à l’ordre du jour ! La salle de spectacles Le Zéphyr accueille tous les individus à la crinière rousse de France pour célébrer leur originalité capillaire. Avec fièreté, Pascal Sacleux, à l’origine du projet, affirme auprès de 20minutes : « On vient tout juste d’avoir l’accord de la mairie ». A l’origine de la Red Love, il souhaite s’attaquer à une région de France particulièrement la cible des moqueries à l’encontre des roux. « J’ai plus ressenti cela dans les petits villages en Bretagne alors qu’avant, quand j’étais à Paris, les gens s’en foutaient un peu » révèle-t-il avec étonnement. En Europe, cette minorité représente 4% de la population.

C’est donc dans le sud-est de la ville de Rennes, que le tout premier festival de la roussitude se déroule. Roux, bruns, blonds, châtains clair ou foncé, … Bref, tous sont conviés. Concerts, buffets, et diffusion du film “Fantastic Mr. Fox” : tout est au rendez-vous pour passer un bon moment ! Pour cette année, le festival pourra accueillir au maximum 3.000 individus. Pascal Sacleux espère tout de même agrandir la liste au fur et à mesure des éditions. « On va limiter la jauge à 3.000 personnes. On verra par la suite si cela fonctionne avant d’envisager d’agrandir », confie-t-il au quotidien français.

Pascal Sacleux donne de la couleur à ses portraits !

Portraits de Pascal Sacleux

En mai 2017, le photographe roux décide de célébrer cette minorité quotidiennement moquée. « Beaucoup de roux ont vraiment morflé pendant l’adolescence et certains sont détruits socialement », déclare-t-il. Il se lance dans la réalisation de portraits pour illustrer la “roussitude” et remettre à l’ordre du jour cette beauté, trop souvent décriée. Jusqu’au 15 juin 2017, l’aéroport de Rennes accueillait l’exposition de Pascal Sacleux. Depuis, le photographe continue sa démarche.

816 portraits réalisés pour rendre hommage à la couleur rousse. Tout autant de clichés d’individus réunis dans son livre “Être(s) roux, regards croisés sur une singularité“, disponible depuis le 4 juillet.

A lire aussi : Les roux auront leurs emojis !

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneSport

Top 5 des sportifs français les plus titrés

À la uneActualitéMusique

Œveillé le nouveau morceau de Damso, annonciateur de l'album?

À la uneActualitéMusique

Les Grammy Awards, édition spéciale Bilie Eilish

Brèves

Séparation entre Cédric Villani et LREM ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux