Covid19: Jean-Michel Blanquer annonce que le Bac 2020 aura lieu en contrôle continu. Les notes pendant le confinement ne seront pas prises en compte. Eventuel retour en classe en Juin. Fin d’année le 4 juillet. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéSport

Si près de l'exploit…

Le XV de France s’est incliné face aux All Blacks de Nouvelle-Zélande (19-26), ce soir au Stade de France, en ouverture de la tournée d’automne. Un résultat qui, malgré la défaite, est à souligner d’une défense très solide, et d’une volonté de fer.

On a l’impression d’avoir vu deux matches en un. Le premier match de la tournée d’automne entre la France et la Nouvelle-Zélande, qui présentaient toutes deux des équipes remaniées, a été riche en suspense et en niveau de jeu. La première mi-temps se caractérise par un jeu cadenassé, rythmé par les pénalités. Morgan Parra rate une première occasion  la 8e minute, mais réagit bien deux minutes plus tard (3-0). Carter lui répond presque immédiatement (3-3). Une course-poursuite menée par les All Blacks se déroule ensuite jusqu’à la pause, pour obtenir le score haletant de 9-9. La première mi-temps a montré une belle résistance française face aux nombreux assauts néo-zélandais, avec même un léger ascendant pris sur les dernières minutes.

  • UN SURSAUT D’ORGUEIL À CONFIRMER

En deuxième mi-temps, la physionomie du match change totalement. Si Parra et Carter s’échangent encore deux pénalités dans les cinq premières minutes, avec cette fois-ci le Français marquant le premier, le premier essai ne tarde pas à venir : suite à une longue course de l’ailier Piutau, celui-ci aplatit malgré le retour desespéré de Morgan Parra. Carter transforme sans problème : une équipe est enfin devant. Relativement muets depuis leur offensive en début de match, les All Blacks sont lancés, et manquent une pénalité dans la foulée. 10 minutes plus tard, le même Piutau offre une magnifique chistera à Read, qui vient aplatir tranquillement. Carter transforme, 12-26. La défense tricolore vient de prendre l’eau deux fois en 20 minutes ; pourtant, la réaction ne se fait pas tarder. Le jeune arrière Dulin marque le premier essai de sa carrière en Bleu, suite à un beau travail de Maxime Médard. Parra transforme, 19-26. Les Bleus poussent, mais ne parviennent pas à franchir les quelques mètres qui les séparent du match nul.

Cette défaite est donc plutôt formatrice pour le XV de France ; Philippe Saint-André, le sélectionneur, promet “des jours meilleurs bien rapidement” si son équipe continue à aussi bien défendre sur toute la durée du match, et à remonter ainsi des situations compromises. Le prochain test, le 16 novembre face aux Tonga, au Havre, est l’occasion rêvée de relever la tête, et de montrer que les 6 Nations 2013 n’étaient qu’un accident (dernière place). De plus, les Bleus auront à prendre leur revanche après la défaite en Coupe du Monde, il y a 2 ans déjà…

Dans les autres matches de ce week-end, on notera la belle victoire de l’Angleterre sur l’Argentine (31-12), même privée de Wilkinson. L’Irlande a explosé les Samoa (40-9), l’Afrique du Sud a eu du mal à aller gagner au pays de Galles (15-24), l’Écosse a surclassé le modeste Japon (42-17), et l’Australie s’est baladée en Italie (20-50).

Angleterre Argentine nov 2013

L’Angleterre s’est presque promenée cotre l’Argentine (31-12)

Related posts
À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

À la uneSantéSociété

Coronavirus et théories du complot, un lien étroit

À la uneFranceMédiasSociété

"Coronavirus : l'état d'urgence", un échec pour France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux