À la uneBrèves

Solubag, le sac soluble à la rescousse de nos océans

Deux chiliens avaient présenté un sac biodégradable en juillet 2018. Ce sac soluble à la capacité de se dissoudre en 5 minutes dans l’eau. Sans laisser aucune trace, laissant l’eau pure, incolore et potable. Leur société Solubag a été lauréate du Prix du Sommet SingularityU Chili 2018. 

Les cas d’animaux marins tués par le plastique dans les océans augmentent chaque année. Une estimation prévoit plus de plastique que de poissons dans les océans d’ici 2050. C’est pourquoi, la société chilienne éco responsable, Solubag ne devrait pas tarder a commercialisé un sac soluble. Constitué d’alcool polyvinylique (roche calcaire), le sac est «  soluble dans l’eau, totalement biodégradable et ne contient pas d’additif toxique » avait précisé Cristian Olivares, directeur commercial de Solubag. 

L’eau reste potable

Contrairement au sac plastique traditionnel, celui ci ne contient pas de pétrole et ne laisse que du carbone dans l’eau. Lors de la conférence de 2018 à Santiago, l’ingénieur Roberto Astete indiquait en buvant de l’eau après dissolution d’un sac que « cela n’a aucun effet sur le corps humain ». 

Les ingénieurs chiliens ont imaginé plusieurs modèles suivant l’utilisation. Solubag a créé des sacs à durée de vie limitée. Certains modèles plus épais se dissoudent à l’eau chaud. Ainsi évitant de finir en gruyère en cas de pluie. 

Solubag, un sac sans plastique qui se dissout dans l'eau

Solubag, un sac sans plastique qui se dissout dans l'eau

Publiée par 1 innovation par jour. sur Mercredi 23 octobre 2019

Une sortie pour 2020 ?

Aucun date n’a encore été annoncée quant à la commercialisation du sac biodégradable. En 2018 Roberto Astete précisait  « Le prix initial de ce nouveau matériau était élevé, mais grâce à l’amélioration continue des processus et à la certification des fournisseurs, nous avons réussi à diviser cette valeur par cinq et intégrer le marché.  Dans un avenir proche, le prix sera similaire au prix actuel du polyéthylène. »

A lire aussi : Extinction Rébellion : Lancement de 2 semaines de lutte

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCulturePop & Geek

Marvel : Le tout premier comics vaut plusieurs millions

À la uneActualitéBrèvesBuzzHigh Tech

Les vitres pas si incassables du Cybertruck de Tesla

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Irving Penn donne vie aux natures mortes avec Still Life

À la uneActualitéBrèvesFoot

Le Parc des Princes s’apprête à changer de nom

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux