À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceLittératureMusiqueSoiréesSortiesSpectacles

Plus de 1500 spectacles lors du festival off d’Avignon, comment choisir?

Avignon sur VL

Le Festival off d’Avignon accueille du 6 au 29 juillet 2018, plus de 1538 spectacles, joués dans 133 lieux différents, un record au niveau de la programmation. Difficile de faire son choix. De plus, il n’y a pas que le théâtre qui est représenté, mais aussi du cirque, de la danse, de la magie, de la musique, des spectacles de rue, pour tout âge et venant de pays différents.

Les compagnies n’hésitent pas à tracter et afficher dans toute la ville afin de remplir les salles.

VL a fait quelques choix de spectacles.

 

Le Bac 68 (Théâtre)

Philippe Caubère, qui interpréta Joseph Pagnol dans le film « La Gloire de mon père » et « Le Château de ma mère » d’Yves Robert, nous livre dans le beau théâtre du Chêne noir, un seul en scène hors du commun, pendant presque 2h. Il nous dévoile une partie de son histoire, puisque le personnage de Ferdinand, n’est autre que lui-même.

Ferdinand doit passer son bac cette année. Voulant devenir comédien, au grand malheur de sa mère, il devra pourtant réussir son examen, avant de monter sur scène.

Caubère a l’art de manipuler les mots avec brio, il embarque le public et le fait rire! Une pièce à ne pas manquer !

Toutes les informations se trouvent sur: http://www.philippecaubere.fr

Jusqu’au 29 juillet à 21h30, au Théâtre du Chêne noir, au Festival d’Avignon.

 

La Putain respectueuse (Théâtre)

Pour les 50 ans du Théâtre du Chêne noir, Gérard Gelas a décidé de mettre scène la pièce de Jean-Paul Sartre « La Putain respecteuse » et c’est réussi.

Inspirée de faits réels, une enquête est menée sur deux « nègres » soupçonnés à tort de viol. L’un est tué et l’autre trouve refuge chez Lizzie, une prostituée.

Cette pièce se déroulant aux Etats-Unis, traitant de racisme, de pouvoir, d’abus, de violence, elle est toujours d’actualité.

Une belle mise en scène, avec un décor moderne, qui fonctionne à merveille, une belle performance de la comédienne Flavie Edel-Jaume dans le rôle de la putain, une pièce à ne pas manquer.

https://www.chenenoir.fr/event/la-p-respectueuse-festival-2018/

Jusqu’au 29 juillet à 19h15, au Théâtre du Chêne noir, au Festival d’Avignon.

 

Claire Dem

Amor Fati (Cirque- Théâtre équestre)

La compagnie Plume de Cheval, dirigée par Benjamin Grain, a posé son chapiteau sur l’île de la Barthelasse. Endroit romantique et calme, idéal après le tumulte de la ville.

Les humains et chevaux font une ode à l’amour. Les liens se font et se défont entre hommes, femmes et chevaux. Ajoutant des performances de voltige, acrobatie, danse et de chant dans un univers poétique.

Les six artistes se donnent corps et âmes dans ce spectacle et ils nous embarquent dans leur univers et nous touchent, très belle mise en scène d’Olivier Antoine. Un spectacle à suivre de toute évidence sur: https://www.plumedecheval.fr

Jusqu’au 29 juillet à 19h30 au Kabarouf Barthelasse, Festival d’Avignon (relâche 26 juillet).

 

Cousine Mancpad’air (Théâtre jeune public)

Comment expliquer l’effet de serre de manière ludique, informative, théâtrale à un jeune public ?

Richard Malègue en a fait le pari, grâce à des expériences scientifiques adaptées au public et à 3 personnages loufoques. Les enfants participent activement pendant la pièce. Vous pouvez trouver plus d’informations sur la compagnie et les différents spectacles sur: http://www.compasaustral.org

Jusqu’au 29 juillet à 14h10 au Laurette Théâtre, Festival d’Avignon.

 

Fatih M. Kaynak

Fatih M. Kaynak

Anima Ardens (Danse)

Création de la compagnie Thor, mis en scène par le chorégraphe belge Thierry Smits. Sa démarche artistique est à contre-courant des tendances actuelles. 11 danseurs, nus durant toute la performance, aux origines diverses, utilisant leur corps, leur voix, étant à la recherche d’un état émotionnel intense, afin d’arriver dans une transe collective, où les corps se mélangent sans complexe.

Après plus de 30 spectacles, Thierry Smits est une référence dans la danse contemporaine. Une belle découverte à la Manufacture, le spectacle continue sa tournée en Belgique notamment du 20 février au 2 mars 2019 à Bruxelles, d’autres dates sur le site : http://www.thor.be/fr/productions/anima-ardens

 

La Promesse de l’Aube (Théâtre)

Une adaptation réussie du roman autobiographique de Romain Gary, mis en scène par Cyril Brisse. Belle interprétation pour ce duo Céline Dupuis et Stéphane Hervé, qui incarnent une relation fusionnelle entre une mère et son fils, dans un décor intimiste, à Présence Pasteur.

Mina, une actrice ratée, se sacrifie pour le bonheur de son fils. Elle espère qu’il fasse de grandes choses, et qu’il devienne un jour, un grand écrivain. Ces espoirs se réaliseront.

L’écriture est belle, touchante, on découvre un amour inconditionnel, entre une mère et son fils, mais cet amour peut aussi devenir nuisible. Une jolie mise en scène, avec de bons acteurs, une pièce à voir.

http://www.desilsetdeselles.com

 

http://www.avignonleoff.com

 

About author

Animatrice de L'After School et comédienne.
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux