À la uneActualitéSportTennis

Tennis : Qu’est-ce que l’UTS, ce tournoi atypique dont la deuxième édition débute ce 26 juillet ?

C’est un tournoi de tennis très particulier qui va (déjà) connaître sa deuxième édition ce week-end. L’UTS, créée par Patrick Mouratoglou, révolutionne déjà le circuit. Explications.

La première édition de l’UTS s’est conclue le 12 juillet dernier par la victoire de Matteo Berettini, et on repart déjà pour un tour dès ce week-end, avec de nouvelles surprises. Alors que les tournois traditionnels sont supprimés les uns après les autres en raison de l’épidémie de Covid-19, le tournoi créé par l’entraîneur de Serena Williams Patrick Mouratoglou a brisé de nombreux codes, et veut encore se développer. Son idée ? Attirer un public plus jeune, qui a tendance à consommer du divertissement sur des formats courts : ” Les jeunes ne regardent pas le tennis. C’est un fait. Les fans de tennis sont âgés. L’âge moyen des fans de tennis se situe à 61 ans, et prend un an de plus par an. Donc, ce n’est pas le signe que le sport se porte bien. Tout le monde le sait et s’en inquiète.” Sa solution ? Raccourcir les matchs pour les rendre plus dynamiques, et complètement revisiter les fondements même de ce sport.

A lire aussi : Tennis : en Chine les tournois sont annulés !

Un format complètement nouveau

Pour l’UTS, dix joueurs s’affrontent et chacun joue une fois contre chacun des autres joueurs. Pas moins de 50 matchs ont été disputés sur cinq week-ends pour la première édition, avec un système de playoffs pour les six joueurs les mieux classés lors du dernier dimanche de compétition. Et même au niveau des règles, les amateurs de la petite balle jaune ont du avoir quelques maux de tête lorsqu’ils ont regardé le tournoi. Adieu les bons vieux sets, chaque match est désormais divisé en…4 quarts-temps de 10 minutes ! Les joueurs ont deux services chacun, comme sur la base du tie-break traditionnel, et si le quart-temps se conclut par une égalité, un point décisif est joué. Celui ayant remporté le plus de quart-temps est donné vainqueur du match, un quart décisif étant rajouté en cas d’égalité, sous le format d’une… mort subite.

Une deuxième édition pleine de surprises

Si l’UTS1, a pu laisser perplexe, il a dans sa globalité bien fonctionné, et a conquit de nombreux amateurs de tennis, les joueurs y compris. Au point d’enchaîner déjà avec un US2, qui aura lieu du 26 juillet au 2 août à la Mouratoglou Academy de Biot près de Nice, et qui prévoit de nouvelles surprises. La deuxième édition aura cette-fois lieu sur deux week-ends consécutifs, se concluant pas un Final Four le dimanche 2 août. Si elle se déroulera encore à huis clos, les femmes seront cette fois-ci de la partie, alors que l’UTS1 était 100% masculin. Parmi les dix joueurs prévus pour cette édition figurent le Bulgare Grigor Dimitrov et l’Espagnol Fernando Verdasco, respectivement 19e et 52e mondiaux, ainsi que deux membres du Top 20 mondial dont l’identité n’a pas encore révélée mais qui seront différents de ceux de la première édition ( Dominic Thiem, Stefanos Tsitsipas, Mario Berretini et David Goffin étaient de la partie). Côté français, ce seront Benoit Paire, Richard Gasquet et Corentin Moutet qui vont participer, alors que chez les femmes s’affronteront la Russe Anastasia Pavlyuchenkov, la Française Alizé Cornet, la Tunisienne Ons Jabeur, et la prodige tchèque de 13 ans Brenda Fruhvirtova. Avec tous ces beaux noms, une chose est sûre, l’UTS n’a pas fini de nous surprendre, et devrait attirer les fans de tennis en manque de la petite balle jaune.

CREDIT PHOTO : @UTShowdown

About author

Journaliste pôle Desk
Related posts
À la une

C'était il y a 35 ans : la mort de Malik Oussekine

À la uneSéries Tv

La vengeance au triple galop revient en clair dès le 20 décembre

À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux