À la uneEmissionsSéries TvTout Pour Réussir

Tom Payne : “Malcolm ne sera pas celui sur qui les gens devront s’inquiéter la prochaine saison” | Tout pour réussir

Pour cette nouvelle interview “Tout pour réussir”, nous avons rencontré Tom Payne, la star de la série à succès de TF1, Prodigal Son. La première saison vient de se terminer et il revient avec nous sur cette aventure dans cette première interview post-confinement.

C’est quoi Prodigal Son ? Malcolm Bright (Tom Payne) est un criminologue reconnu, qui connaît la façon de penser des tueurs et comprend le fonctionnement de leur esprit. Pourquoi ? Parce que son père était l’un des pires tueurs en série : Le Chirurgien. Grâce à son génie tordu, le jeune homme aide la police de New York à résoudre des crimes.

Vous jouez dans la série « Prodigal Son » le rôle de Malcom Bright, un profiler, engagé en tant que consultant au New York City Police Department après qu’il ait été viré par le FBI. Racontez-moi, comment vous avez obtenu ce rôle.

Tom Payne : Je venais tout juste de terminer le tournage de The Walking Dead  qui était à ce moment-là, le plus gros job que je n’avais jamais eu auparavant. Avec cette série, j’ai connu le succèes mais j’ai aussi eu beaucoup de téléspectateurs. Après cela, je me suis dit que j’allais me reposer un moment avant d’attaquer un autre projet puis un jour je reçois le script de « Prodigal son ». Le producteur de la série ainsi que le créateur m’ont invité à aller boire un verre pour pouvoir discuter de la série. J’ai ensuite fait une audition qui m’a mené au « screen test ». Le rôle a été donné à un autre acteur…Puis Enfin, il y’a eu la lecture du scénario avec l’équipe et il y’a eu un retournement de situation puisqu’ils se sont rendus compte que je matchais mieux avec le personnage. Ils m’ont donc donné le rôle…Comme on dit : « Rien n’est fini jusqu’à que tout soit fini » 

C’est votre premier grand rôle dans une série, comment vous sentez-vous ?

Tom Payne : C’est génial ! J’aime bien l’idée d’être le premier rôle d’une série car du coup je contrôle chaque jour l’humeur, l’ambiance qu’il peut y’avoir sur un plateau de tournage. Tout le monde se réfère à moi pendant le tournage. Je ressens une certaine pression en faisant cette série mais au final c’est satisfaisant.. Je n’arrive pas à le croire qu’on ait déjà fait 20 épisodes… !

A quoi ressemble une journée type dans la vie de Tom Payne ?

Cela ressemble à beaucoup de travail ! Les gens me demandent souvent « C’est comment la vie à New york ? » La vérité c’est que je ne sais même pas… car je quitte tous les matins mon appartement à 5:30 et j’arrive chez moi vers 8:30. En même temps c’est normal car je suis dans toutes les scènes et je travaille tous les jours. Même les weekends je travaille pour préparer la semaine qui arrive. C’est une période très intense du début du début jusqu’à la fin de tournage. Jouer la comédie est la partie la plus cool du job !

Et sur le tournage de Prodigal Son, ça se passe comment?

Dès que j’arrive sur le plateau, je file vite au maquillage. Je prends mon petit déjeuner pendant que je me fais maquiller, j’enfile mon costume puis direction les répétions pour la première scène de la journée. Comme j’ai beaucoup de texte tout au long de la journée, je reste assis sur une chaise où j’observe chaque scène afin de pouvoir mémoriser tout ce qui se passe…Cela va m’aider à préparer aussi mes prochaines scènes. 

Comment vous-êtes vous préparer pour incarner Malcolm Bright ?

J’ai regardé beaucoup de documentaires et films sur les serial killer. J’ai aussi écouté le podcast « Happy Face » qui suit les aventures de la fille de « Happy Face killer ». C’était assez intéressant et cela m’a vraiment aidé à ressentir les problèmes que l’on peut avoir lorsqu’on est lié à un sérial killer.

Malcolm ne sera probablement pas celui sur qui les gens devront s’inquiéter pour la prochaine saison !

Prodigal Son va être renouvelé pour une saison 2. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Malcolm ne sera probablement pas celui sur qui les gens devront s’inquiéter pour la prochaine saison ! Nous comptons débuter le tournage dès que la situation le permettra. Je suis déjà excité de continuer l’histoire et de prendre une direction à laquelle les téléspectateurs ne s’attendront pas.

Avez-vous déjà été intéressé par le métier de réalisateur ? Pourriez-vous réaliser un épisode de la série ?

Je suis très intéressé par l’idée…Si la série continue, il y’a un moment où j’aimerais bien réaliser un épisode de Prodigal Son. Le seul problème est d’évaluer la quantité de travail que j’aurais à ce moment là…(recherche de lieux de tournage, révision des scripts, réunion avec le département costume et maquillage etc…). Cela n’est pas possible pendant ma période de tournage…

Un secret sur la série que l’on ignore peut-être ?

Dermot Mulroney a joué du violon dans la bande originale de la série lors d’un moment clé de la fin de la saison.  

Quelles ont été les meilleures rencontres de votre carrière ?

La première a été celle de mon agent Oriane Elia qui est chez l’agence Curtis Brown. J’étais vraiment chanceux d’avoir un agent qui croyait en moi voulait travailler avec moi pour construire une carrière ensemble. C’était déjà un très bon premier pas dans le métier. Mon premier rôle au théatre était dans une pièce qui s’appelle « Journey’s End’ à Londres. Un soir, Tom Hanks est venu voir la pièce et m’a écrit un mot plutôt flatteur et depuis j’ai encadré ce souvenir dans ma maison. Mon agent a aussi scanné ce petit mot et l’a envoyé aux directeurs de casting et producteur afin de pouvoir m’aider dans ma carrière. Ce sont ces petites attentions qui font qu’on a un bon agent aussi. Je suis très content de l’avoir avec moi. Il y’a aussi la directrice de casting Leo Davis qui m’a apprit comment jouer devant la caméra. Grâce à elle, j’ai obtenu un rôle dans une production hollywoodienne alors que j’étais encore à l’école « Miss Pettigrew Lives for a day ». ça été mon premier point d’entrée à Hollywood. Enfin, J’ai joué dans le film « The Physician » où j’ai eu la chance de rencontrer l’acteur Stellan Skarsgard avec qui je me suis bien entendu avec. Je suis même parti le voir en vacances avec ma fiancée à un moment où ma carrière ne décollait pas…Il m’a donné pleins de conseils et ensuite j’ai décroché un rôle dans la série « Walking Dead ».

Avec la crise du coronavirus, qu’avez-vous fait pendant le confinement ?

 J’ai fait du jardinage et j’ai rénové ma maison. Avec ma fiancée, nous avons acheté des vélos au début du confinement…ça nous a permis de nous évader un peu ! Nous portions nos masques bien évidemment !

Que faites-vous quand vous ne travaillez pas ?

Je joue aux jeux videos et je fais de la gym à la maison. Je travaille tellement que ça fait du bien de se déconnecter lors que j’ai un peu de temps pour moi. Sinon je fais toujours un truc qui rapport avec le travail. Genre, je lis des livres pour voir si je ne peux pas les adapter en scénario etc…

Où vous voyez-vous dans les 5 prochaines années ?

Je me vois à la tête d’une société de production afin de produire des choses inspirantes et excitantes.

Related posts
À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode carrière

À la uneActualitéInternational

En une seule interview, Trump arrive à prononcer 42 phrases douteuses, choquantes ou mensongères...

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode FUT

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux