À la uneActualitéSport

Top 14 : le grand bilan de la phase régulière

La saison régulière du Top 14, composant les 26 journées du championnat, s’est terminée ce samedi 3 mai. Entre le suspens très important quant aux qualifications pour les demi-finales et les barrages, à la relégation historique de Perpignan, retour sur les points forts de cette saison à travers les matches de cette 26e journée.

Bordeaux-Bègles / Biarritz : 54-20. Les Bordelais, pour se qualifier pour la phase finale, avaient besoin de deux choses : une large victoire contre des Biarrots relégués depuis des semaines, et que le Stade français ne prenne pas de points à Toulon. Or, si Bordeaux-Bègles a écrasé Biarritz (54-20), prenant le bonus offensif au passage, le Stade français a pris le bonus défensif dans le Var ; de fait, l’UBB finit à la 8e place avec 64 points. De son côté, Biarritz finit dernier avec un très faible total de 30 points.

Bayonne / Castres : 24-13. Dans la course aux barrages à domicile, le tenant du titre Castres Olympique n’avait plus de points (et de temps) à perdre au Pays Basque, chez une équipe de Bayonne toujours pas assurée de rester en Top 14 la saison prochaine. Les Basques ont maîtrisé leur rencontre à domicile, et terminent 11e avec 54 points. Les Castrais se sont fait très peur quant à leur avenir en barrages, mais finissent dans les clous à la 6e place avec 66 points.

Toulouse  / Grenoble : 38-8. Peur sur la Ville rose, où le légendaire Stade toulousain, 19 fois Champion de France et 4 fois Champion d’Europe, n’était toujours pas assuré de passer au moins en barrages. Une victoire bonifiée contre Grenoble, qui était plutôt tranquille au vu de son maintien, était donc nécessaire pour espérer jouer le barrage à domicile. C’est chose faite, avec une large victoire 38-8. Combiné aux défaites du Racing-Métro, de Castres et du Stade français, ce résultat envoye miraculeusement les Toulousains à la 4e place avec 69 points, synonyme de barrage à domicile. Grenoble finit lui, 11e avec 53 points, après avoir longtemps joué pour une qualification en barrages.

Clermont / Perpignan : 25-22. Peur également sur les Arlequins, condamnés à l’exploit pour rester dans l’élite, après 103 ans de présence continue. Une victoire à Clermont, qui devait de son côté absolument gagner pour espérer une qualification directe en demi-finales, était donc nécessaire. Dans ce duel de la peur, les Auvergnats sortent vainqueurs (25-22). Pas suffisant pour voir les demi-finales tout de suite ; les Jaunards finissent 3e avec 73 points. En revanche, c’est une relégation historique pour Perpignan, qui paye une déchéance continue depuis quelques saisons. Les Arlequins terminent 13e avec 51 points.

Montpellier / Racing-Métro 92 : 44-10. Les Héraultais ont tout donné pour arracher la 2e place synonyme de qualification directe pour les demi-finales. Ils ont largement dominé le Racing-Métro (44-10), et finissent dauphins avec 76 points. Une qualification héroïque dans ce Top 14 très homogène cette saison. le Racing-Métro rate lui l’occasion de jouer son barrage à domicile, et finit 5e avec 69 points, seulement différencié avec le Stade toulousain par la différence de points.

Toulon / Stade français : 17-15. Un match âpre, à fort enjeu pour Toulon, bien placé pour les demi-finales, qui voulait éviter l’accident contre un Stade français peu sûr de lui. Résultat, une courte victoire (17-15) pour les Varois, qui leur assurent la 1e place avec 79 points. En revanche, le Stade français tombe dans la dernière ligne droite, et finit aux portes de barrages, à la 7e place avec 65 points, qui échoue pour la 4e saison consécutive à la course aux barrages. C’est d’autant plus dommage pour les Parisiens, qu’ils ont longtemps occupé les premières places du classement.

Brive / Oyonnax : 17-15. Les Brivistes, qui n’avaient plus rien à vraiment jouer pour cette dernière journée, accueillaient une équipe d’Oyonnax dans le sprint vers le maintien en Top 14. Les joueurs de l’Ain se sont inclinés (17-15), mais suite à la défaite de Perpignan à Clermont, se sauvent in extremis, finissant 12e avec 51 points. Brive termine l’exercice 2013-2014 à la 9e place et 61 points.

 

Pour résumer, voici le classement complet de la saison régulière du Top 14 :

1- RC Toulon, 77 pts, +194 (qualifié en demi-finales)

2- Montpellier HR, 76 pts, +145 (qualifié en demi-finales)

3- ASM Clermont-Auvergne, 73 pts, +159 (qualifié en barrages, reçoit Castres)

4- Stade toulousain, 69 pts, +106 (qualifié en barrages, reçoit Racing-Métro 92)

5- Racing-Métro 92, 69 pts, +11 (qualifié en barrages)

6- Castres Olympique, 66 pts, +79 (qualifié en barrages)

7- Stade français, 65 pts, +33

8- Union Bordeaux-Bègles, 64 pts, +56

9- CA Brive, 61 pts, -3

10- Aviron bayonnais, 54 pts, -125

11- FC Grenoble, 53 pts, -160

12- US Oyonnax, 51 pts, -106

13- USA Perpignan, 51 pts, -107 (relégué en Pro D2)

14- Biarritz Olympique, 30 pts, -282 (relégué en Pro D2)

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSpectacles

« La situation ne me pousse pas à arrêter le théâtre, bien au contraire », entretien avec Daniel Pierson

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Assassin's Creed : des séries en développement pour Netflix

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... le fonctionnement de la Cour Suprême des Etats-Unis

À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux