ActualitéCultureInsolite

Tous les petits secrets du salon de l’érotisme

Après la sortie du film “Cinquante Nuances de Grey”, le salon de l’érotisme arrive à point nommé. Ceux qui ont été les plus adeptes des scènes de “pornographie” ou de “sado-masochisme” dans le film de Sam Taylor-Johnson, vont pouvoir apprécier les divers strip-teases ou les tournages de film X.

L'agencement du salon

Même s’il peut en choquer plus d’un, le salon de l’érotisme a toute sa place dans le panel des salons en France. La culture du sexe est peut-être plus provocante, mais elle fait néanmoins partie des activités de la vie, tout comme l’automobile ou l’agriculture. Et qu’on ne se l’avoue ou non, elle attire chaque année de nombreux curieux. L’année dernière, le salon de l’érotisme Eropolis a ramené plus de 10 000 spectateurs. C’est pour dire l’importance du salon.

“pour le bon plaisir des yeux”

Tout est organisé pour le bon plaisir des yeux. La lingerie, les sex-toys ou autres objets qui procurent du bien être, se trouvent l’entrée. Plus loin, vous pouvez contempler quelques shows érotiques, où art et danse sont au rendez-vous. Comme un véritable spectacle de cirque, les danseurs s’adonnent à des danses incroyables. A base de sauts et voltiges, ils nous dévoilent leur talent indéniable.

Des shows hauts en couleurs

 Tout est organisé pour le bon plaisir des yeux. La lingerie, les sex-toys ou autres objets qui procurent du bien être, se trouvent l’entrée. Plus loin, vous pouvez contempler quelques shows érotiques, où art et danse sont au rendez-vous. Comme un véritable spectacle de cirque, les danseurs s’adonnent à des danses incroyables. A base de sauts et voltiges, ils nous dévoilent leur talent indéniable.
Related posts
À la uneActualitéCultureVoyages

Artrotters : La nouvelle agence de voyage 1ère classe

À la uneActualitéFrancePolitique

Patrick Balkany condamné à quatre ans de prison ferme

À la uneActualitéBrèvesFranceSociété

Les VTC triplent les prix en ce jour de grève RATP

À la uneActualitéFranceNon classéSociété

Près d'un français sur cinq vit à découvert

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux