Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéBuzzInsoliteInternational

Train-train quotidien

Nous les connaissons pour leur fierté, leur précipitation et leur sens de la précision dans le travail mais aussi pour leur taux de suicide le plus élevé dans le monde entier mais certainement pas pour leur aspect « humain ». C’est bien du pays du japon et plus précisément des japonais dont il s’agit.

C’est sous le beau ciel d’un lundi ordinaire, à la gare de la station Minami Urawa sur l’île d’Hokkaido, au nord du Japon que le presque drame a manqué de se dérouler. Le train arrive en gare à l’heure prévue mais manque de chance, une dame âgée d’une trentaine d’année tombe sur la voie, précisément entre le train et le quai, dans un espace confiné de 20 centimètres de large duquel elle reste prisonnière. Ne pouvant bouger, ce sont les cris qui ont alerté les autres voyageurs assistants de manière totalement passive et impuissante face à la scène qui vient de se produire devant leurs yeux ébahis. C’est pourtant un geste peu d commun et avec une volonté de fer que la réaction s’est faite.

(Res)sorts

Le train est un amas de composants assemblés pesant près de 30 tonnes. Le système au Japon veut que les rames soient montées sur un système de suspensions permettant le meilleur confort aux personnes empruntant les lignes. C’est après une annonce des contrôleurs de la station précisant la situation dans laquelle se trouve la jeune femme que bon nombre de passagers descendent des wagons pour porter secours à cette dernière. Mais alors comment procéder pour la sortir de ce calvaire ? Simplement en faisant basculer l’imposant engin de droite à gauche en se servant des rebonds effectués par le système de suspension mis en place. 30 tonnes, c’est une masse qu’environs 40 personnes ont réussi à bouger pour permettre le retour à la liberté de la jeune détenue des rails.

Presque à la bonne heure

Tout est bien qui fini bien. En effet la jeune femme s’en sort sans aucune blessure et partira même sous les applaudissements de la foule amassée et témoin de ce qui aurait pu être le pire jour de sa vie mais qui restera néanmoins la plus grande frayeur qu’elle ait pu avoir connu. Elle sera même immortalisée par un photoreporter et interviewée par le journal japonais Yomiuri. Le plus scandaleux dans toute cette histoire, c’est que les nippons n’ont pas dérogé à ce qui façonne leur identité, leur efficacité. Aussitôt le sauvetage terminé, la vie reprend son train qui n’aura finalement qu’une petite dizaine de minutes de retard lors de son arrivée à destination.

Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneBrèvesSéries Tv

Chris Meloni retrouve son personnage de Stabler ... dans une nouvelle série

À la uneBons PlansFrance

Interview avec Thibault Dll : « Mettre ma passion au profit de la bataille contre le Covid-19 »

À la uneActualitéSanté

« Easybreath » : le masque de Décathlon qui sauve des vies !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux