Hier, les dirigeants américains et nord-coréens se sont rencontrés à Singapour à l’occasion d’un sommet historique. Donald Trump et Kim Jong Un ont affiché leur entente pour tourner la page du passé. Le sommet s’est terminé sur la signature d’un document dans lequel Kim Jong Un s’est engagé pour une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. Les États-Unis se sont quant à eux engagés à fournir des garanties de sécurité dans ce dossier.

Alors que Trump avait refusé de rencontré Kim Jong Un, il est finalement revenu sur sa décision et a pu s’entretenir avec le dirigeant nord-coréen. Le président américain a annoncé qu’il avait établi « une relation très spéciale » avec lui. Donald Trump a également invité Kim Jong-un à la Maison Blanche, une invitation que le dirigeant nord-coréen aurait acceptée selon le président des Etats-Unis.

À LIRE AUSSI : Corée du Nord : la fin des tensions

Après ce sommet historique, le président américain est resté à Singapour. Donald Trump a organisé dans la soirée une conférence de presse durant laquelle il a précisé certains points de l’accord conclu entre les deux pays, notamment sur la question de la dénucléarisation.

North Korea Animation GIF by alexa kerr - Find & Share on GIPHY

Les principaux points de l’accord

Donald Trump a affirmé que Kim Jong Un s’était engagé à détruire un site de tests de missiles. Cependant, les sanctions contre la Corée du Nord resteraient en vigueur tant qu’il y aura encore une once de menace vis à vis des armes atomiques. Des vérifications seront faites d’après la Maison Blanche. Une fois cela fait, Trump mettra fin aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud. Il a également assuré que son homologue et lui étaient prêts « pour commencer une nouvelle histoire et pour écrire un nouveau chapitre entre les deux pays« . Selon le président américain, les discussions ont été « directes et productives » avec Kim Jong-un.

« Le Président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong un se serrent la main après avoir signé des documents lors d’un sommet à l’hôtel Capella sur l’île de villégiature de Sentosa, Singapour, plus tôt aujourd’hui. »

Une poignée de main historique

C’est la première fois qu’un dirigeant américain et nord-coréen se rencontrent. Leur poignée de main est donc un moment historique pour les deux pays mais aussi le monde entier. Cette image symbolique et longtemps inimaginable, après des décennies de tensions liées aux ambitions nucléaires de la Corée du Nord, a marqué l’ouverture d’un sommet lourd d’enjeux.