À la uneActualitéFrance

Crise des migrants : Un avion Frontex survolera la Manche, affirme Darmanin

migrants gérald darmanin calais avion frontex

Le ministre de l’Intérieur a annoncé la nouvelle ce dimanche, à l’issue d’une réunion européenne sur les migrants à Calais.

Moins d’une semaine après le naufrage d’une embarcation ayant causé la mort de 27 migrants au large de la Manche, l’Europe réagit. À partir du mercredi 1er décembre, l’agence européenne des frontières Frontex déploiera un avion pour lutter contre le trafic migratoire. L’appareil aura pour mission de survoler la Manche “jour et nuit“, de la France aux Pays-Bas, dans un objectif d’aider “les polices française, néerlandaise et belge“, a annoncé ce dimanche Gérald Darmanin. “C’est une victoire (…) Cet avion nous aidera très fortement à voir les réseaux de passeurs avant la traversée” a-t-il poursuivi. Cette décision survient juste après une réunion européenne organisée à Calais entre les ministres allemands, néerlandais et belges mais également en présence de la Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures, Europol et Frontex.

Pour Natacha Bouchard, la maire de la ville portuaire du Pas-De-Calais, c’est déjà un premier pas franchi. Toutefois, les ministres ont encore un bon bout de chemin à parcourir, raconte-t-elle au micro de FranceInfo : “Je leur ai signifié qu’il fallait impérativement la création d’aires d’accueil supplémentaires à l’intérieur des pays de l’Union européenne pour pouvoir faire les mises à l’abri. Je leur ai demandé l’application effective des accords de Dublin avec l’examen des dossiers de demande d’asile pour le pays d’entrée de l’espace Schengen. Je les ai sollicités sur l’adaptation d’une législation française parce qu’il est impératif pour des raisons de fermeté et d’humanité de pouvoir remettre en place un délit de séjour irrégulier.

Les “amis britanniques” non présents

Le Royaume-Uni n’a pas été convié à cette rencontre. Non pas qu’il s’agissait d’une rencontre “anti-anglaise“, mais plutôt qu’il s’agissait d’une réunion “pro-européenne“, a souligné Gérald Darmanin. Toutefois, le ministre de l’Intérieur l’a également évoqué dans sa prise parole : Paris est prêt à “travailler” avec “ses amis britanniques” sur la question des migrants. À une condition, être sur “un pied d’égalité“. “Nous devons travailler avec nos amis britanniques et leur dire un certain nombre de choses. D’abord nous aider collectivement à mieux lutter contre les passeurs, des renseignements nous manquent, des réponses ne sont pas toujours au rendez-vous des demandes de la police française par exemple“.

À lire aussi : Pourquoi les migrants veulent à tout prix rejoindre l’Angleterre, au péril de leur vie ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSéries Tv

Alicia Dadoun remplace Naïma Rodric dans Un si grand soleil : ça arrive souvent ces changements ?

À la uneActualitéCinéma

5 films pour redécouvrir la carrière de Gaspard Ulliel

À la uneSéries Tv

The rings of power : la série Le seigneur des anneaux s'offre un titre

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Marvel : c’est quoi le multiverse au centre du MCU ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux