À la uneMédias

Un été d’émissions cultes (épisode 2) : Le Bigdil (TF1)

Tout l’été sur VL, on va vous faire redécouvrir des émissions cultes de la télé. Cette semaine, place à l’un des plus gros succès de TF1 : Le Bigdil de Vincent Lagaf.

Avant que l’access de TF1 ne soit occupé par de la fiction, Demain nous appartient, il fut une époque où les jeux et la télé-réalité étaient légion. Dès les années 80 avec La roue de la fortune, TF1 est le roi des jeux en access prime time. Au début des années, il y a eu un intermède de quelques saisons avec Christophe Dechavanne et Coucou c’est nous. Mais celui qui va devenir le roi des jeux c’est Vincent Lagaf. Révélé par La Classe (FR3), il va d’abord prendre les rennes en de L’or à l’appel, puis dès février 1998, il sera aux commandes de Le Bigdil qui durera 6 ans et pas loin de 1400 émissions. C’est l’arrivée de la télé-réalité qui finira par avoir raison de l’émission, notamment la Star Academy.

Le jeu devenu culte est une adaptation du jeu américain Let’s make a deal auquel on a ajouté un personnage incontournable : Bill, un extra-terrestre échoué sur Terre, notamment sur ce plateau de la Plaine St Denis.Personnage en images de synthèses, animé en direct, il est rapidement devenu la coqueluche des jeunes spectateurs. La voix et les mouvements du corps étaient signés Gilles Vautier qui n’avait qu’une consigne “Bill devait être radin”. Pour le reste c’était carte blanche. Aux côtés de ce binôme inédit, on pouvait retrouver évidemment les Gaffettes, Ramuntcho, DJ Aspé, Loulou et Youssef. Au fil des émissions, la famille de Bill s’est agrandit de sa mère Tolilola, Zora sa sœur, Toyoyo son petit frère, et Jojo son jumeau.

L’esprit des jeux de L’or à l’appel puis du Bigdil rappelle les jeux bon enfant des émissions comme Jeux sans frontières ou Intervilles. Le jeu se décompose ensuite en 5 épreuves (appelées dil) :Le fil rouge, Le Bigathlon, Le fil rouge, Le jeu de Bill, puis une épreuve sportive en extérieure. Les candidats ont la possibilité de rejouer leurs gains à plusieurs reprises et à plusieurs moments du jeu. A la fin de l’émission, lors du dil final appelé simplement le bigdil, les candidats sont classés en fonction des gains qu’ils ont obtenus du plus fort vers le plus faible et doivent décider si ils remettent en jeu le cadeau gagné pour tenter de gagner “mieux”.

A lire aussi : Un été d’émissions cultes (épisode 1) : Intervilles

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneMédiasSéries Tv

Inalab : La plateforme Madelen lance un appel à projets pour les jeunes auteurs et réalisateurs

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #60

À la uneBons PlansFranceInsoliteSorties

Un sauna libertin félicité par la police

À la uneCinémaCulture

Racisme : Disney ajoute des messages d'avertissement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux