Dimanche 3 Février, un homme est retrouvé mort avec de multiples plaies au cou. La veille, ce même homme avait agressé une femme qui s’avère être son ex-compagne. Une enquête est ouverte afin de déterminé si l’homme a été victime de ses remords ou de représailles.

D’après ce que nous rapporte Nice-Matin, c’est dans la matinée, aux environs de 10 heures du matin, qu’un homme a découvert devant son portail, un corps gisant dans une mare de sang. Il alerte aussitôt les secours, mais à l’arrivée de ses derniers la victime était déjà morte, l’heure du décès reste à déterminer. Lorsque les enquêteurs Cannois sont arrivés, ils se sont rapidement aperçus que la victime était l’homme qu’ils recherchaient depuis la veille.

En effet, dans la soirée du Samedi 2 Février, l’homme avait lui-même agressé son ex-compagne alors qu’elle rentrait à leur domicile. La femme de 23 ans a eu le visage lacéré de coups de couteau. Malgré ses blessures, la jeune femme a eu la force d’appeler un ami qui a pu la conduire aux urgences. Ses jours ne sont pas en danger cependant son état de santé n’a pas permis aux enquêteurs de l’auditionner.

Une histoire à éclaircir.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si le trentenaire a été victime de représailles des proches de son ex-compagne, ou s’il s’est lui-même donné la mort. Un couteau a été retrouvé proche du corps de la victime. La police judiciaire doit déterminer si c’est bien ce couteau qui lui a causé la mort. De nombreux prélèvements ont été effectués et une autopsie va avoir lieu dans les prochains jours. Par ailleurs, avec l’exploitation des caméras de surveillance présentent dans le secteur, il sera possible aux enquêteurs de retracer le fil des évènements.

 

Deux cadavres découverts dans un jardin aux USA