À la uneActualitéFranceRégionsSport

Un wavegarden en projet dans les landes.

A l’occasion du Quicksilver Pro France, l’épreuve du tour mondial de surf qui avait lieu à Hossegor en Octobre dernier, une annonce est passée inaperçue lors des Surf Summits, conférence sur le Surf business et le développement des activités autour du surf. Le vis-président du conseil général des Landes Hervé Bouyrie a annoncé la création d’une piscine à vague entièrement dédiée à la pratique du surf et des sports de glisse aquatique, une première mondiale qui risque de propulser la France comme la place forte du surf mondial grâce a ses spots et ses futurs infrastructures.

Au départ de la médiatisation, une vidéo postée sur You Tube par une petite entreprise française, Wavegarden. Des stars du surf réunis pour l’occasion dont le célèbre Dan Raynolds. L’idée est simple, pour pratiquer le surf, il faut des conditions météorologiques spécifiques et des vagues. Ces conditions ne sont pas tout le temps réunies et les surfeurs, parfois venant de loin doivent ronger leur frein. Pourquoi ne pas créer une piscine générant une vague déroulant parfaitement et permettant aux surfeurs de pratiquer leur passion tout les jours. Loin des cameras, dans la campagne du Pays-Basque espagnol, l’équipe du Wavegarden  à donc développé une piscine à vague adaptée à la pratique du surf. Un projet approuvé par les surfeurs professionnels.

Un projet qui n’est donc pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque le département des Landes à décidé de créer un grand centre aquatique dédiée à la pratique des sport de glisse dont le constructeur serait certainement la dite entreprise Wavegarden. Le site choisit pour la construction du parc aquatique novateur se situera à Saint-Geours-de-Maremne, non loin de Hossegor ou Biarritz. Au programme, le premier Wavegarden à l’accès public au monde, un skate parc, un flowrider (vague statique) ou encore un Pump-track (surf tracté sur un lac).

L’intérêt pour le conseil général est de renforcer le rayonnement des Landes dans le surf mondial mais aussi l’attractivité touristique autour d’un projet pharaonique coûtant entre 12 et 14 millions d’euros. L’ouverture est quant à elle prévue fin 2015 ou courant 2016. Un projet qui n’a sans doute pas finit de faire du bruit dans le monde du surf.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Demain nous appartient : découvrez le teaser du retour de la série

À la uneActualitéCultureEmissionsLe Tøhu-BøhuLittératureMusiqueNon classéTendances

Fred Lombard Daydream Music Indiemusic & Caesaria dans le Tohu Bohu#293

À la uneSanté

Didier Raoult, provocateur de génie

À la uneHigh Tech

Animal Crossing : des pros de la déco customisent votre île

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux