À la uneActualitéEnvironnementFrancePolitique

Une vague verte aux élections municipales ?

Ce dimanche 28 juin se tiendra le second tour des élections municipales dans les communes concernées. Et l’écologie représente un des principaux enjeux de ce scrutin.

La transition écologique : un enjeu des élections municipales

Le 15 mars 2020 s’est tenu le premier tour des élections municipales en France. Mais pour cause de coronavirus, le second tour, qui devait se dérouler une semaine plus tard a été reporté. De nombreux enjeux sont au coeur des débats politiques locaux. Notamment l’écologie. En effet, aucun programme n’a délaissé ce sujet. D’autant plus que de nombreux domaines d’actions de la politique de la ville comme les transports sont concernés par la transition écologique.

Il semblerait donc qu’Europe Ecologie Les verts ait une carte à jouer. Surtout après sa poussée aux dernières élections européennes de 2019. Le mouvement avait en effet créé la surprise en obtenant 13,5 % des suffrages exprimés. Au premier tour des élections municipales, une vague verte a déferlé sur un certain nombre de grandes villes. Ce fut le cas à Lyon, Strasbourg ou encore à Grenoble où le maire sortant, Eric Piolle s’est hissé à la première place. A Paris, la maire sortante, Anne Hidalgo a obtenu 30% des voix, lui permettant d’obtenir une certaine avance sur les autres candidats.

De nouvelles alliances

Seuls les candidats ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour peuvent à nouveau se présenter. Cette année, le dépôt des listes du second tour était prévu pour le 2 juin.

De nouveaux rapprochements ont été réalisés. Par exemple, Anne Hidalgo s’est alliée aux Verts en créant la liste Paris en Commun. Orientant ainsi son programme vers l’écologie et le renouvellement de Paris.

Dans le quatorzième arrondissement de la ville, la bataille électorale se jouera donc entre Cédric Villani (Le Nouveau Paris), Marie-Claire Carrère-Gée (Engagés pour Paris), Eric Azière (Ensemble pour Paris) et Carine Petit (Paris en Commun). Nous avons eu l’occasion de rencontrer certains de ces candidats. (Dont les interviews sortiront très prochainement.)

Qu’adviendra-t-il au second tour ?

La crise actuelle et l’écologie sont deux sujets imbriqués. En effet, le Coronavirus a mis ou remis sur le devant de la scène la transition écologique. Durant le confinement, nombreux ont été les appels pour le “monde de demain“. Plus soucieux de l’environnement.

Au sein du débat politique local, le développement durable représente un défi majeur. De nombreuses enquêtes d’opinion soulignent aussi l’importance que représente l’écologie pour de nombreux électeurs. En effet, selon l’étude réalisée par Elabe pour Veolia et La Tribune, 85 % des Français interrogés placent l’environnement au coeur des municipales.

Seulement, après plusieurs semaines de confinement, la reprise économique bat son plein. Ce qui conduit à s’interroger sur ses conséquences sur l’environnement. Cette reprise aura-t-elle tendance à accélérer ou ralentir la transition écologique ? Pour Florentin Pelissier, deuxième de liste pour Paris en Commun à la mairie du 14ème arrondissement c’est “une question qui reste en suspens aujourd’hui“. Ces élections peuvent donc représenter un “moment décisif” “vers une économie plus écologique, plus respectueuse de l’environnement”.

A lire aussi : L’impact positif du confinement sur l’écologie : l’arbre qui cache la forêt

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

L'Académie des César adopte "la parité intégrale" au sein de ses instances dirigeantes

À la uneFaits Divers

5 éléments pour comprendre...l'affaire Laëtitia Perrais

À la uneBrèvesSéries Tv

Naya Rivera de Glee portée disparue en Californie

FranceRégions

Voyage en terres ibériques avec La Siesta

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux