Au premier abord le titre ressemble aux fameuses pubs racoleuses que l’on a tous pu voir un jour en surfant sur internet. Une astuce secrète qui nous permet d’augmenter nos revenus en un client d’œil. Mais rien n’en est. Les étudiants de l’Université Nice Côte D’Azur peuvent gagner jusqu’à 0,5 point en donnant de leurs temps aux autres et c’est une réalité.

Faculté de Lettre, Art et Ressources Humaines de Nice. Source photo : Nice-Matin

0.5 point pour une mention ou éviter les rattrapages mais pas que…

Cela fait quelques mois que l’Université Nice Côte D’Azur valorise le temps que passe les étudiants au sein d’associations. Dans un premier temps, les étudiants de Nice doivent s’engager à passer un minima de vingt heures dans une association. Ce après quoi ils obtiendront 0.25 point en plus dans leur moyenne par semestre. Grâce à cette nouvelle option proposé par l’Université, qui ravie aussi bien étudiants qu’associations, nous retrouvons une manière de booster mais aussi de rajeunir l’engagement associatif. En effet à Nice les associations peinent à recruter de nouvelles personnes. La mise en place d’une telle option est donc inespérée pour les associations.

De nombreuses associations sont proposées aux étudiants. A l’image d’Amnesty International, qui est un partenariat de longue date ou encore la Croix-Rouge et le Secours Populaire qui sont quant à eux plus récent. Les étudiants faisant parti d’associations se voient proposer des missions variées. Comme tenir une épicerie solidaire au sein de l’Université de Lettre de Carlone. Ou bien encore de s’engager au sein de l’AFEV (Association pour la Fondation Etudiante de la Ville), afin d’aider, et d’accompagner des jeunes des quartiers de Nice. La Croix-Rouge propose aussi de suivre des formations, « Vingt étudiants se sont engagés, c’est le maximum que pouvait prendre en charge la Croix rouge, c’est un succès car il y a eu plus de candidats que de places disponibles » d’après Sophie Raisin pour 20Minutes.

Mise au vert pour tous

Et ce n’est pas tout, « l’université a créé une mission portant sur les sciences et l’écoresponsabilité », explique Sophie Raisin à nos confrères de 20Minutes. Ainsi les étudiants peuvent également s’engager pour l’environnement en ramassant des mégots, ou en entretenant les espaces de l’Université de Carlone.  Un concept original mais bel et bien inscrit dans l’air du temps.

Cependant l’Université de Nice Côte D’Azur n’est pas la seule université à proposer ce genre d’option. En effet l’Université de Aix-Marseille propose des actions similaires, tel que la visite de la ville pour les étudiants étrangers, ou encore l’aide aux révisions.

 

A Nice, Uber va jouer les bus de nuit

 

L’université de Nanterre annonce le retour de la mobilisation