Lors de la cérémonie des Victoires de la musique le 9 février dernier, le rappeur Orelsan a raflé trois récompenses. Une décision qui n’a pas plu à certains internautes qui en demandent l’annulation.

 

À l’occasion de la 33ème cérémonie des Victoires de la musique, le rappeur de 35 ans s’est vu attribuer trois prix pour son dernier album « La fête est finie » :  artiste mascu­lin de l’année, meilleure création audiovisuelle et également meilleur album de musiques urbaines.
Une nouvelle qui n’a pas fait le bonheur de Céline Steinlaender, une internaute en colère qui a décidé de lancer une pétition sur le site Change.Org à l’atten­tion de Françoise Nyssen, la Ministre de la culture. Cette dernière se dit notamment choquée par les propos tenus dans le titre « Saint-Valentin » (sorti en 2007) : « J’vais la limer jusqu’à c’qu’elle soit couchée et qu’elle voit des clochettes / « Mais ferme ta gueule ou tu vas t’faire Marie-Trintignier »/ « J’te l’dis gentiment, j’suis pas là pour faire de sentiments » / J’suis là pour te mettre 21 centimètres. »  » Mais quel exemple est-ce pour les jeunes ? Comment, dans une période comme celle que nous vivons, est-il seule­ment possible d’accep­ter ça ?  » s’est-elle offusquée sur la plateforme. Orelsan avait été  jugé pour  » incitation à la violence envers les femmes », avant d’être relaxé par la justice en février 2016.

Contre-pétition

Par la suite, une contre-pétition a été lancée par Bastien Faucon, un internaute qui déclare notamment que la pétition de Mme Steinlaender va « à l’encontre des principes même de la démocratie« .

Pour le moment, la pétition de Monsieur Faucon n’a atteint qu’environ 1300 votes contre près de 14 900 pour celle de Mme Steinlaender.