À la uneActualitéCulture

VIDEO. Grammy Awards : Daft Punk got lucky !

La cérémonie des Grammy Awards 2014 a décerné ce dimanche, 82 récompenses au total (dont 5 pour les Daft Punk). Les dix trophées les plus prestigieux ont été remis lors du célèbre show de trois heures qui s’est tenu au Staples Center de Los Angeles. Voici ce qu’il fallait retenir de la soirée : 

“Vous venez juste de tout gagner.” Ce sont les mots de la légende du R&B, Smokey Robinson. Il résume ainsi la nuit du célèbre duo électro français Daft Punk qui a donc raflé les trophées les plus prestigieux des Grammy Awards, en s’imposant notamment dans les plus grandes catégories :  Meilleur enregistrement et meilleur album de l’année pour leur album au succès planétaire Random Access Memories.

Comme d’habitude, les Daft Punk étaient casqués, et silencieux jusqu’au bout. Les deux Français ont remporté les trophées de meilleur duo et enregistrement de l’année pour leur tube Get Lucky avec Pharrell Williams, et meilleur album et album dance-électro. Leurs ingénieurs du son ont également été récompensés pour leur travail sur l’album.

Get Lucky feat. Stevie Wonder

Parlant au nom des “robots”, Pharrell Williams, a lancé: “Je parie que la France est très fière de ces gars maintenant !”.

Les Daft Punk ont aussi fait danser le Staples Center en transformant la salle en boîte disco. Le légendaire Stevie Wonder a même entonné sur la base de Get Lucky les tubes Freak out et Another Star, devant un public debout.

L’autre grand gagnant de la soirée est le duo rap Macklemore & Ryan Lewis, qui a remporté quatre trophées (interprétation, chanson et album) : “Avant toute chose, je veux remercier nos fans, ceux qui nous ont permis d’être sur cette scène”, a déclaré Macklemore. “Avant que les médias s’intéressent à nous, avant qu’on parle de nous, avant que ça devienne une histoire, il y avait nos fans”.

Mariage gay

Le duo a également donné lieu au moment le plus mémorable de la soirée. Pendant qu’ils interprétaient sur scène leur hymne rap à la reconnaissance des couples homosexuels, Same love, Queen Latifah a marié 34 couples homos et hétéros dans la salle, alors que la reine de la pop Madonna entonnait son tube Open Your Heart et que l’on voyait quelques larmes couler sur les joues du public.

“Je sens que ça va être historique, ce soir, et je voulais participer à cela”, avait averti Madonna sur le tapis rouge, avant la cérémonie.

“Open your Heart” de Madonna 

“Royals” de Lorde

 La jeune Néo-Zélandaise Lorde a échoué dans la catégorie de révélation de l’année pourtant en accord avec son âge, 17 ans mais elle toutefois repartie avec les trophées de meilleure chanson de l’année et meilleure interprétation pop pour son tube Royals. “Merci à tous les gens qui ont permis à cette chanson d’exploser. Car c’était dingue”, a-t-elle dit, très émue.

Même si tout le monde s’enthousiasme, le New York Time critique 

Dans leur compte-rendu de la cérémonie des Grammy deux journalistes du grand quotidien américain le New York Times, ont émis des réserves sur le triomphe du duo français, Daft Punk.

« Daft Punk rappelle que pour gagner un tas de Grammys, il suffit de dépenser quelques millions de dollars pour être sûr que votre album sonne comme un disque enregistré en 1977 », notait ainsi Jon Caramanica. Ajoutant : « Daft Punk parle directement aux votants. Bon dieu, il y en a deux douzaines qui jouent sur cet album. »

Alexandre Legrix

 

 

Related posts
À la uneBrèvesFaits DiversReportages

Disparitions mystérieuses : la piste Lelandais?

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF | La loi des séries #323

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Isabelle Bouysse revient dans la série

À la uneBrèvesHigh TechInsolitePop & Geek

Un Iphone a plus de 7000 dollars ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux