À la uneActualitéInternationalSanté

Virus Zika : nouveaux cas à New York et en Catalogne

Premiers cas du virus Zika à New York et en Catalogne

Le virus Zika, transmissible par les moustiques et responsable de graves malformations chez le foetus, a fait ses premières victimes à New York et en Catalogne.

Après les Antilles françaises et l’Amérique latine, c’est au tour des Etats-Unis d’être touché par le virus Zika.  Après des premiers cas au Texas et à Hawaï, la ville de New York a vu trois de ses habitants testés positifs au virus.

Ils avaient voyagé hors Etats-Unis dans des zones où le moustique-tigre porteur du virus progresse rapidement, selon les responsables de la santé de l’état de New York. Une des personnes contaminées est complètement guérie, les deux autres vont beaucoup mieux, ont-ils précisé.

En conséquence, les Etats-Unis déconseillent aux femmes enceintes 22 pays situés en Amérique latine et les Caraïbes (1), où des milliers de cas de microcéphalie (boîte crânienne anormalement petite) ont été recensés chez des nourrissons. “Nous appelons les habitants, et en particulier les femmes enceintes, à se renseigner avant d’entreprendre un voyage dans ces pays”, a déclaré le responsable des services de santé de l’Etat de New York, Howard Zucker.

Cas de microcéphalie dus virus Zika détectés en Amérique latine

En Amérique latine, de malheureux cas de nouveaux nés atteints de microcéphalie dus au virus Zika ont été détectés. Source : ladepeche.fr

Deux premiers cas en Catalogne

L’Agence de santé publique de Catalogne (ASPCAT) a confirmé vendredi deux cas porteur du virus, selon El pais. Il s’agit de deux personnes âgées de 30 et 45 ans résidant en Catalogne mais originaires d’Amérique du Sud. Elles revenaient d’ailleurs d’un voyage dans cette région.

Le département de la santé n’a pas souhaité préciser dans quel pays ces deux femmes avaient voyagé, précisant seulement qu’elles sont actuellement en “parfaite santé“, et assurant qu’il n’y a “aucun risque pour la santé publique“. Ces deux cas ont été diagnostiqués à la fin de l’année 2015.

A ce jour, aucun traitement curatif ni aucun vaccin n’existe contre le virus Zika. Les traitements existants ne combattent que les symptômes. Ces manifestations sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Elles surviennent dans les 3 à 12 jours qui suivent la piqûre par le moustique.

(1) La Barbade ; la Bolivie ; l’Équateur ; la Guadeloupe ; Saint-Martin et Guyana ; le Cap-Vert ; les îles Samoa ; le Brésil ; la Colombie ; Salvador ; la Guyane française ; le Guatemala ; Haïti ; le Honduras ; la Martinique ; le Mexique ; Panama ; le Paraguay ; Porto Rico ; le Suriname ; le Venezuela.

*Image en Une : ticotimes.net

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéInternationalSociété

C'est la fin du célèbre jouet "Monsieur Patate"

À la uneFrance

Covid-19 : quels sont les 20 départements sous "surveillance renforcée" ?

À la uneFranceSociété

Envoyé spécial : "la nouvelle vie de Stella et d'Alex"

À la uneEnvironnementFrance

400 dauphins ont été capturés accidentellement cette année

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux