BrèvesSéries Tv

Yaelle Trulès (Cut), héroïne de OPJ Pacifique Sud pour France Ô

France Ô annonce le début du tournage de sa nouvelle série quotidienne, OPJ Pacifique Sud et c’est la comédienne Yaelle Trulès de Cut qui en sera l’héroïne.

Alors que les téléspectateurs de France Ô découvrait à peine les derniers épisodes de Cut, une nouvelle série entrait en tournage en Nouvelle-Calédonie : OPJ Pacifique Sud. Et c’est la comédienne Yaelle Trulès, déjà vue dans Cut qui en sera l’héroïne.

La saison 1 d’OPJ, Pacifique Sud met en scène Clarissa, commandant de brigade d’origine réunionnaise, dans un quartier populaire de Nouméa. Aussi brillante qu’obstinée, pivot de l’équipe, Clarissa mène de front sa vie de famille. Veuve, elle élève seule ses deux adolescents.

Chaque semaine, dans chaque épisode de 26 minutes, une seule enquête policière sera dévoilée, mélangée à la vie personnelle des personnages. Les histoires pourront aussi être “remontées” en 2 épisodes de 52 minutes, d’où notre précision de “remontées” car 5 épisodes de 26′ ne font pas 2 épisodes de 52′.

OPJ Pacifique Sud est une idée de Bertrand Cohen, déjà producteur de Cut et qui assurera aussi ici la production de la série. On retrouvera aussi à la tête de l’écriture Eugénie Dard, aussi en charge de Cut.
Et comme sur Cut, il y aura tout un dispositif de transmédia lié à la série :

“Avant même la diffusion de la première saison d’OPJ, Pacifique Sud, les internautes pourront faire la connaissance de deux fortes personnalités de la série : Kelly et Agathe.

À travers de centaines de contenus (photos, vidéos, vidéo 360°, live, stories) postés quotidiennement sur Facebook et Instagram, Kelly et Agathe nous invitent à partager leurs bonheurs, leurs passions et leurs dilemmes.

Pour Kelly, viscéralement attachée à son île, les réseaux sociaux sont un moyen de partager son attachement à son identité et sa culture mélanésienne. Dernière recrue de la brigade, c’est une jeune geek de 21 ans, fonceuse et ambitieuse. Une jeune femme qui vit avec son temps, mais née et élevée au sein d’une tribu Kanak, elle a à cœur de montrer les richesses de sa terre natale et de sa culture ancestrale. Sa relation parfois ambigue avec Jackson, son co-équipier, va également se dévoiler autrement sur les réseaux sociaux.

Pour Agathe, comme pour toute adolescente de 17 ans, les réseaux sociaux sont tout simplement vitaux ! Mais peut-être plus encore pour elle. Car après avoir brutalement perdu son père il y a deux ans, Agathe a besoin de sa communauté pour trouver sa voie. Entre un deuil douloureux, des relations conflictuelles avec sa mère et des histoires sentimentales compliquées, elle se livre à ses amis. Elle partage ses doutes, ses complexes, ses déceptions amoureuses, mais aussi son amour pour la danse. En testant ses limites, Agathe se mettra parfois en danger, frôlera souvent la catastrophe mais grandira grâce aux échanges avec ses fans et à leurs conseils.

Les interactions régulières avec ces deux personnages jeunes, en pleine construction permettront une immersion dans leur « vie réelle », approfondissant leurs émotions et leurs sentiments.”

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Interview - Cheyenne et Lola : Veerle Baetens et Charlotte Le Bon (La loi des séries)

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Black Lightning annulée après 4 saisons

À la uneBrèvesMédias

TF1 et M6 poursuivent en justice les sociétés d’auteurs

À la uneSéries Tv

Culte | On a revu ... Sauvés par le gong, avant le retour attendu de la série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux