À la uneActualité

Youpi Gagarine : 50 ans après, retour sur un exploit hors-norme

URSS

Il y a 50 ans, le 27 mars 1968, le cosmonaute soviétique Youri Alexeïevitch Gagarine s’écrasait à Novossiolovo, près de Kirjatch. Dans la carcasse du M15, c’est le premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace qui vient de disparaître. Retour sur une époque où décrocher la lune était un objectif.

“Un Soviétique a ouvert pour l’homme l’ère du cosmos”, c’est avec ce titre que l’humanité réveille la France en ce 13 avril 1961. La veille, Youri Gagarine est devenu le premier homme à effectuer un vol dans l’espace. La mission Vostok 1, partie de Baïkonour, dure 1 heure et 48 minutes, juste le temps d’une orbite. Pour l’Union Soviétique, c’est une véritable démonstration de force en cette période de guerre froide. C’est d’ailleurs ce qui décidera Kennedy à lancer le programme Apollo.

Qui est Youri Gagarine ?

Youri Gagarine est né le 9 mars 1934 à Klouchino, dans la RSFS de Russie, en URSS. Après la chienne Leïka, il restera comme le premier homme dans l’espace, et donc le premier homme à revenir vivant. La première femme à réussir cet exploit sera Valentina Terechkova, deux années plus tard.

Après Vostok 1, le Soviétique d’1 mètre 57 acquiert une notoriété internationale. Il reçoit les plus hautes distinctions soviétiques : la médaille de Héros de l’Union soviétique et celle de l’ordre de Lénine. Cette mission sera sa seule. Il meurt lors du crash de son Mig 15, le 27 mars 1968, à 34 ans. Son nom a été donné en hommage à un cratère lunaire et à un astéroïde.

Retour sur la mission Vostok 1

«Je me sens bien, excellent état d’esprit, prêt à y aller » déclare le cosmonaute durant le compte à rebours. Avant cet instant historique, le Soviétique avait eu le temps de faire une déclaration : « Chers amis, connus et inconnus pour moi, mes chers compatriotes et toutes les personnes du monde ! Dans quelques instants, une puissante fusée soviétique va propulser mon vaisseau dans l’étendue de l’espace. Ce que je veux vous dire est cela. Toute ma vie est désormais devant moi comme une simple inspiration. Je sens que je peux accroître ma force pour faire avec succès ce que l’on attend de moi. » Les mots, comme l’homme, resteront dans l’histoire.
Une fois le vaisseau dans l’espace, Gagarine survole la Sibérie puis descend l’océan Pacifique pour contourner la pointe sud de l’Amérique du Sud. La communication est difficile entre le Terre et l’au-delà, le voyageur spatial n’arrive qu’à envoyer des messages vocaux rudimentaires : « Reçu, le vol se passe bien ».

Gagarine

Le parcours de Gagarine au-dessus de notre Terre. (cp BBC)

La légende de l’atterrissage

Le vaisseau remonte sur la Corne de l’Afrique, passe au-dessus de l’Angola, où le rétropédalage de l’appareil configure son retour sur Terre. Vostok 1 revient en Union Soviétique en passant par Krasnodar et la Mer Noire. Le héros subit une décélération de 8g avant de s’éjecter à 7 kilomètres du sol. Il est 7h 55, il atterrira 10 minutes plus tard. La légende dit qu’un fermier et sa fille ont vu Gagarine descendre du ciel. Vêtu d’une combinaison orange brillante et un grand casque blanc, il les a terrorisés. « Lorsqu’ils m’ont vu dans ma combinaison spatiale traînant mon parachute en marchant, ils ont commencé à s’enfuir, effrayés. Je leur ai dit, n’ayez pas peur, je suis un Soviétique comme vous, qui revient de l’espace et qui doit trouver un téléphone pour appeler Moscou ! ».

Le vol n’aurait pas du être validé

Pourtant, Gagarine n’aurait pas dû devenir un héros. En effet, en 1961, la Fédération Aéronautique Internationale décide qu’un pilote doit atterrir avec sa capsule pour que le vol soit retenu comme officiel. Dans le contexte de la course à l’espace, les dirigeants soviets soutiennent que leur cosmonaute a atterri avec le Vostok. La vérité sera révélée dix ans plus tard. En effet, l’homme n’aurait pas survécu à l’atterrissage, encore trop rude. Cette altération de l’histoire ne changera rien. Si certains remettent en cause que l’homme est réellement marché sur la lune, personne n’a jamais affirmé que l’odyssée de Gagarine était un mensonge.

 

À LIRE AUSSI… Conquête de l’espace : Elon Musk souhaite créer une colonie humaine sur Mars

Related posts
À la uneBrèvesFaits Divers

Il déplace la frontière entre la France et la Belgique pour faire passer son tracteur

À la uneSéries Tv

Dix pour cent : le casting de Call my agent, la version britannique, dévoilé

À la uneActualitéBrèves

Une protection policière refusée à deux journalistes menacées de mort

À la uneActualitéBrèves

Coronavirus : la vaccination ouverte aux 16-17 ans atteints de maladies graves

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux