Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

La Loi des SériesSéries Tv

100 Minutes 100 Séries pour la 100ème Partie 1 (Années 70-80-90) | Seriefonia

C’est la 100ème de Seriefonia sous sa forme pastille et on vous réserve une très belle surprise : 100 minutes et 100 séries.

[« SérieFonia : Season IV : Opening Credits 30’ » – Jerôme Marie]

On y est ! C’est la 100ème de SérieFonia sous son incarnation pastille ! Depuis 4 ans, je vous invite chaque semaine (ou presque) à découvrir certains des plus grands compositeurs du Monde entier… Soit à travers des mini-biographies dédiées, soit à travers des thématiques spécifiques ou autres angles variés… Et, pour mieux fêter ça, je vais tâcher de faire rentrer pas moins de 100 de mes séries cultes en seulement deux SérieFonia d’une durée exceptionnelle de 50 minutes chacun. Soit en tout 100 minutes & 100 séries pour la 100ème ! Mais, avant toute chose, souvenez-vous un peu…

[« SérieFonia : Season I : Opening Credits » – Jerôme Marie]

C’était le générique de notre saison 1 ! Et comme il déteste qu’on parle de lui, de peur d’avoir l’impression d’être trop mis en avant, je ne vais pas me priver… car, depuis le début, tous les génériques de SérieFonia sont signés de mon ami, mon Poto, Jérôme Marie… Ou Tonton Jéjé depuis qu’il a rencontré mon fils Tristan et lui a offert une chouette peluche E.T. Oui, préparez-vous : ce SérieFonia va être résolument personnel ! Je saute sur l’occasion pour vous raconter un peu ma vie (en musique, bien entendu) et saluer au passage les gens que j’aime… Alors… Il faut être tout à fait honnête : ce n’est pas vraiment le 100ème épisode de SérieFonia. Car l’aventure avait démarré bien avant, déjà avec Alex… Alexandre Letren pour les non-intimes… mais pas sur VL Médias… C’était en 2015 sur le site Season One et, à l’époque, nous avions réalisé et coanimé 12 premiers épisodes… Et tout avait commencé comme ça :

[Extrait SérieFonia (Season One), Introduction Episode 1]

Souvenirs, souvenirs… Deux ans plus tard, après la migration d’Alex vers VL Médias, qu’on appelait encore Radio VL, SérieFonia est devenu l’after de son émission La Loi des Séries le temps d’une super saison où nous étions tous les deux en plateaux… 24 rendez-vous d’une demi-heure, où nous prenions grand plaisir à partager avec vous certains de nos morceaux préférés… tout en faisant, comme il se doit, le plein de jeux de mots bien pourris dont nous avons parfois le secret. C’était sympa, c’était cool… Mais… Malheureusement pas franchement compatible avec mon emploi du temps compliqué. C’est là que l’ami Alex a eu une idée… Et une sacrément bonne… me proposer de métamorphoser SérieFonia en pastille préenregistrée, qu’il intègrerait ensuite dans La Loi des Séries. Et ça, pour le coup, c’était il y a bel et bien 99 épisodes de cela.

[« SérieFonia : Season II : Opening Credits » – Jerôme Marie]

Désolé Tonton Jéjé, je vais pas te lâcher… et je vais progressivement rediffuser tous les génériques que tu as composés pour nous. Là, c’était celui de la saison 2… Mais il est temps de rentrer dans le vif du sujet ! Comment… Pourquoi… J’en suis venu à avoir envie de « causer musiques de films et de séries » ? Et justement, dans le premier numéro proposé en After de la Loi des Séries, Alex me faisait brièvement et en partie répondre à la question…

[Extrait SérieFonia (After de La Loi des Séries), Introduction Episode 1]

Rassurez-vous, je ne vais pas vraiment vous raconter ma vie. Juste partager avec vous les séries qui m’ont le plus marqué ces 47 dernières années… Pourquoi 47 ? Juste parce que c’est mon âge. Et pourquoi uniquement les séries ? Tout simplement parce que ça s’appelle SérieFonia et que, pour une fois, j’avais envie de me focaliser exclusivement sur le petit écran. Et autant commencer par le commencement… Avec une première salve musicale dédiée à ces héros qui ont rythmé ma jeunesse : de Goldorak à Cobra, en passant naturellement par Albator, Ulysse 31 et X-Or… Mais attention : pas de génériques ici ! En revanche, il y a tout de même de fortes chances que les thèmes que j’ai retenus ravivent les mémoires d’une bonne partie d’entre vous…

[« Goldorak – Tobe! Grendizer» – Shunsuke Kikuchi] 001

[« Albator 78 – Les Sylvidres (édition française) » – Didier Barbelivien] 002

[« Ulysse 31 – Récits et Légendes » – Shuki Levy & Haim Saban] 003

[« Capitaine Flam – Le retour triomphal du Capitaine Flam » – Yuji Ono & Etsuko Yamakawa] 004

[« Cobra – The Psychogun » – Yuji Ono & Kentaro Haneda] 005

Shunsuke Kikuchi sur Goldorak. Didier Barbelivien sur la version française d’Albator. Shuki Levy et Haim Saban sur Ulysse 31. Et enfin Yuji Ono à la fois sur Capitaine Flam et Cobra… Accompagnée toutefois d’Etsuko Yamakawa sur le premier et de Kentaro Hanedo sur le second. Voilà, côté télé, c’est la base. Mais bien sûr, il n’y a pas que ça… Comment ne pas évoquer Les Cités d’Or (également de Levy & Saban), Rémi sans Famille (de Takeo Watanabe) ou bien même X-Or (de Michiaki Watanabe) ?

[« Les mystérieuses cités d’or » – Shuki Levy & Haim Saban]  006

[« Rémi sans famille – La mort de Vitalis» – Takeo Watanabe] 007

[« X-Or  – Lasero-Lame ! » – Michiaki Watanabe] 008

Mais avant qu’Ulysse 31 n’occupe nos dernières 5 minutes quotidiennes avant d’aller se coucher… C’est Tintin qui occupait la place ! Alors, certes la diffusion originale de ces épisodes produits par Belvision s’étalait de septembre 1959 à mars 1964… Mais chaque rediffusion de cette fin de Seventies et début d’Eighties n’en était pas moins nouvelle pour toute une nouvelle génération. La preuve : la toute première cassette VHS que j’ai visionnée lorsque mon père a ouvert son vidéoclub à Amiens au début des années 80, était… Tintin et le Temple du Soleil ! Un long-métrage des mêmes studios Belvision… Mis en musique par François Rauber (et Jacques Brel !) en 1969.

[« Tintin et le Temple du Soleil – Theme » – François Rauber] 009

Avant d’entrer dans l’adolescence… Même si tout cela restait parfois un peu à cheval… Je dois vous avouer que je vouais une affection toute particulière pour Jeanne & Serge. Au point de faire du volley-ball durant plusieurs années par la suite… La série a démarré au Japon en 1984 et était mise en musique par Shizuo Koizumi… Mais pourquoi je me suis lancé dans toutes cette prononciation japonisante, moi ?!…

[« Jeanne & Serge » – Shizuo Koizumi] 010

Je n’ai pas cité La Bataille des planètes, San Ku Kai , Il était une fois l’Homme, puis l’Espace, ou encore Astro le petit Robot, Princesse Saphir, Mr. Magoo et tant d’autres… Mais le cœur y est, soyez-en assurés. Petit à petit, je deviens moins petit et je commence à regarder des trucs de grands. De l’aventure, du fantastique, des polars… Je commence à délaisser les dessins animés pour les séries à proprement parler. Saurez-vous reconnaitre les cinq suivantes ?

[« Supercopter – Aerial Theme » – Sylvester Levay] 011

[« La Planète des Singes – Human Vs. Apes (The Gladiators) » – Lalo Schifrin] 012

[« Manimal – Main Theme (cover) » – Paul Chihara / Alan Silvestri] 013

[« Starsky & Hutch » – Lalo Schifrin] 014

[« Columbo – Ransom for a Dead Man » – Billy Goldenbarg] 015

Dans l’ordre : Supercopter, La planète des singes (la série), Manimal… Dans une version « cover » car pas moyen de trouver un enregistrement propre du générique… Starsky & Hutch et Columbo. Oui, j’ose mélanger tout ça… Vous aurez bien compris que toute cette sélection n’a absolument rien d’objectif.  Toutes ces séries, qu’elles soient réellement géniales comme Columbo ou gentiment adulées par pure nostalgie comme Manimal ont participé à construire le fan mélomane que je suis progressivement devenu. D’abord en me faisant des compils de génériques directement enregistrés à la télé… Et, plus tard, en achetant les bandes originales en vinyle… bien avant que ça devienne une mode aussi débile que surcotée et surtout, bah, parce qu’on avait que ça… et les cassettes bien sûr. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la télé des années 80 avait vraiment du bon son à offrir…  

[« Deux flics à Miami – One Way Out » – Jan Hammer] 016

Deux flics à Miami… La toute première série de l’histoire à être diffusée en stéréo. Alors, OK, c’était essentiellement pour promouvoir les chansons que l’on pouvait entendre au fil des épisodes, mais la musique originale de Jan Hammer résonnait aussi, putain ! Pardon, je m’emporte… Mais que voulez-vous ? Quand c’est trop bon, c’est trop bon. Et puis tiens, sans transition, c’est aussi à cette époque que je m’éveille encore un peu plus à la science-fiction… Oui, parce que Star Wars était déjà passé par là bien avant… Je vous rappelle que je suis assez vieux pour que ma grand-mère m’ait un jour emmené voir le tout premier au cinéma de Cayeux sur Mer… Bref, pour moi, la SF à la télé, ça démarre par ça…

[« Star Trek – Evil Kirk (Mirror, Mirror) » – Fred Steiner] 017

Star Trek… La série originale… Aaahhh… Tout un univers encore inexploré à découvrir… D’abord en total-bordel sur TF1 courant 1982… Puis en mieux sur la La Cinq en 1986. Au-delà des épisodes, le design-même de l’Enterprise me fascine… L’ambiance, les couleurs… Je suis sûr que j’y entravais encore quasiment rien mais j’adorais quand même. Une passion qui ne s’est d’ailleurs jamais tarie depuis… Et, dans l’entre-deux, La quatrième dimension débarque dans le cadre de l’émission Temps X en 1984… Encore un choc…

[« La quatrième Dimension – Starlight » – Bernard Herrmann] 018

C’était surement ma découverte de Bernard Herrmann… Mais peut-être avais-je déjà vu quelques films d’Hitchcock avant ? Je ne sais plus… Et puis, il y avait aussi Jerry Goldsmith… Bref, The Twilight Zone, c’était énorme et ça l’est toujours. Le premier qui me dit « Ouais, enfin, ça a quand même pas mal vieilli », c’est bien simple : j’le repeint en noir et blanc à grands coups de marrons… Non, ce qu’on a tous adoré à l’époque et qui a vraiment vieilli depuis, c’est ça…

[« V – Escape from the Mothership » – Joe Harnell] 019

V. D’abord la mini-série. Sa suite. Puis la série tout court. C’est la toute première que j’ai collectionnée… Enregistrant le plus proprement possible chaque épisode sur des cassettes VHS que je chérissais. Mise en musique par Joe Harnell, puis Dennis MacCarthy, elle a débarqué presque sans prévenir un beau soir de septembre 1985 sur Antenne 2 alors que j’étais en plein ajustement familial après la naissance de ma p’tite sœur à peine deux mois plus tôt… Et je peux vous dire que c’était vraiment le sujet principal à la récrée… Pas ma sœur, hein… V.

[« Les Aventures de Sherlock Holmes – Baker Street Reunion (The Empty House) » – Patrick Gowers] 020

Rien à voir, mais au même moment et toujours avec ma grand-mère, on regarde la série Sherlock Holmes avec Jeremy Brett… Le petit extrait que vous venez d’entendre est l’œuvre du compositeur Patrick Gowers et ce n’est pas pour rien qu’Alexandre et moi lui avions consacré le tout premier numéro de SérieFonia ever… à l’époque de Season One. Musiques et série sont un régal de chaque instant… Un peu comme ça, dans un tout autre genre…

[« Les oiseaux se cachent pour mourir – Drogheda » – Henry Mancini] 021

Sur ce coup-là, je triche un peu. Car même si j’en avais aperçu quelques bribes par-dessous les épaules de ma mère, de ma grand-mère ou de ma marraine lors de sa première diffusion française, ce n’est que bien des années plus tard que j’ai réellement redécouvert Les oiseaux se cachent pour mourir et la partition d’Henry Mancini. Lorsque la mini-série (et sa suite) sont sorties en DVD. Alors, vous pouvez vous moquer autant que vous voulez… J’m’en fout. J’ai trouvé ça absolument génial. J’assume totalement mon côté romantique… C’est peut-être pour ça que j’aime autant de dramas produits par la BBC ?… Mais on y reviendra. En attendant, je vais stopper un instant cette progression éminemment chronologique et rester dans la catégorie mini-série…

[« IT – Human Vs. Apes (The Gladiators) » – Richard Bellis] 022

[« Hitler, la naissance du Mal – Main Theme (cover) » –Normand Corbeil] 023

[« The Hogfather » – David A. Hughes] 024

[« Dune (2000) – Ransom for a Dead Man » – Graeme Revell] 025

La première adaptation de CA ou IT d’après le roman de Stephen King en 1990, mis en musique par Richard Bellis. Hitler, la naissance du Mal… grossièrement censuré et amputé par TF1 en 2003… sur une partition de Normand Corbeil. Les contes du Disque-Monde d’après Terry Pratchett, tiré du livre Le Père Porcher… un régal de Fantasy décalé, musicalisé par David A. Hughes en 2006. Et enfin, Dune de Graeme Revell pour Sci-Fi en 2000 tout pile. 4 programmes on ne pleut plus variés mais qui m’ont tous marqué à différents niveaux… et, dans le cas des trois premiers, qui m’ont permis de découvrir le travail de compositeurs que je ne connaissais pas encore. Allez, il est temps à présent de rentrer dans les années 90… où les choses vont commencer à sérieusement s’accélérer… et où, en juin 96, je rencontrais pour la première fois John Williams.  

[« Extrait fin de concert John Williams, Londres 1996 »]

Je n’étais pas encore journaliste, mais simple spectateur du concert qu’il avait donné avec le fameux London Synphony Orchestra au Barbican Center de Londres… Un moment forcément inoubliable pour tout p’tit jeune passionné de musique de film… sublimé par une brève mais intense rencontre en backstage à l’issu du spectacle. D’ailleurs, mes premières piges ne tardent pas à arriver car c’est en 1999 que j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe du magazine Dreams to Dream…S (la première mouture de CinéFonia). Ma première mission : interviewer Michael Kamen, en compagnie de mon ami et confrère Olivier Soudé, et naturellement, je ne pouvais pas m’empêcher de lui parler de… Highlander.

[« Extrait Interview Michael Kamen, 1999 »]

Comment ça ils ont voulu lui piquer sa musique et la replacer sans son accord dans le deuxième film et dans la série télé ?!  Heureusement, il veillait au grain… Bon, perso, ça ne m’a pas empêché de vouer un véritable au culte à la série… qui m’a carrément accompagné entre 1992 et 1998… et qui, quelque part, ne m’a d’ailleurs jamais vraiment quitté…

[« Highlander, The Series – Hymn to a Time » – Roger Bellon] 026

Oui, je sais, la série est aujourd’hui vraiment très datée… N’empêche qu’elle reste l’une de mes préférées ever… Avant tout par son sens du romantisme et de la désespérance, en plus de la qualité de ses nombreux flashbacks… Mais bon, en vrai, les années 90… Elles ont surtout démarré comme ça :

[« Twin Peaks – Love Theme » – Angelo Badalamenti] 027

Je suis au lycée… Je me fais des nouveaux amis… dont presque tous le resteront à vie… Et une seule question brule nos lèvres et occupe toutes nos pensées : mais qui donc a tué Laura Palmer ???… Obsédé. C’est le mot. Twin Peaks m’a obsédé. Et la musique d’Angelo Badalamenti, envouté. Saison 1, saison 2, le film en 1992 et même la saison 3 quelques 25 ans plus tard : c’est surement LA série qui m’a rendu le plus addict. Quoi que… Il y a eu celle-là aussi…

[« The Young Indiana Jones Chronicles – Love Theme » – Joel MacNeely] 028

Highlander, Twin Peaks et… Les Aventures du jeune Indiana Jones : tout ça se joue dans un mouchoir de poche. Même s’il me faudra des années avant de voir la totalité des épisodes de Young Indy, tant la diffusion française aura été chaotique… pour ne pas dire carrément inexistante à l’époque de la sortie. Je m’étais même trouvé un gars qui me dealait des enregistrement VHS des épisodes glanés sur des chaînes étrangères… Une bonne partie de mon argent de poche y passait mais ce qui était cool, c’est que c’était en VO… Bon, j’arrête un peu de blablater… Parce que les années 90, c’était bien chargé quand même…

[« Quantum Leap – Prologue » – Mike Post] 029

[« Batman, The Animated Series – Batman Rides the Shark » – Shirley Walker] 030

[« Stargate SG1 – Entering the Stargate » – Joel Goldsmith] 031

[« Stargate Atlantis – Main Title » – Joel Goldsmith] 032

[« Roswell – Theme » – Joseph Williams & W.G. Snuffy Walden] 033

[« Dark Skies – Main Title » – Michael Hoening] 034

[« Demain à la Une – Theme » – Joseph Williams & W.G. Snuffy Walden] 035

[« Party of Five – Outro » – Stephen Graziano] 036

[« Total Recall 2070 – Main Theme » – Zoran Borisavljevic] 037

[« The Pretender – Main Title » – Velton Ray Bunch] 038

[« Urgences – The Hero (From Hell and High Water » – James Newton Howard & Marty Davich] 039

Je vous les énumère dans l’ordre et vite fait… Après tout, vous pouvez retrouver les références et les compositeurs de chaque morceau sur la page de l’émission… Code Quantum, Batman – La Série Animée, Stargate SG1, mais comme j’ai toujours préféré Stargate Atlantis, je vous l’ai glissé juste après, Roswell, Dark Skies, Demain à la Une, La vie à 5, Total Recall 2070, Le Caméléon et… Urgences. Avouez qu’on est bien là, non ?! Et hors de question d’oublier mon héroïne préférée…

[« Xena – The Warrior Princess » – Jospeh Lo Duca] 040

Je n’étais pas fan d’Hercule… Mais si vous êtes des fidèles de l’émission vous le savez déjà, j’ai absolument adoré Xena. A la fois plus osée et plus subtile. En revanche, j’étais déjà très fan de Joseph Lo Duca depuis ses partitions pour la trilogie Evil Dead. Et trouver une telle richesse orchestrale en télé, exception faite des séries Star Trek, c’était tout simplement incroyable… D’ailleurs, on en reparlera tout à l’heure. Mais la Princesse Guerrière n’a pas été la seule « badass » à m’embarquer… Un peu après elle, une tueuse de vampire un peu sortie de nulle part n’allait pas tarder, elle aussi, à me rendre totalement accro… 

[« Buffy The Vampire Slayer – Hush Suite » – Christophe Beck] 041

Il s’agissait bien sûr de Buffy, The Vampire Slayer, et de l’inoubliable épisode presque entièrement muet, Hush, mus en musique par Christophe Beck. 7 saisons vécues avec passion vers un final parfait… Bon sang que c’était bon. Et puis tiens, puisqu’on parle de filles…

[« Ally MacBeal – Searchin’ My Soul » – Vonda Shepard] 042

Ally MacBeal… Même s’il y a quand même eu une saison pas terrible et une autre totalement pourrie, ça reste un must incontournable. Les chansons (et la présence) de Vonda Shepard y étant pour beaucoup. Encore une petite anecdote personnelle : j’ai réussi à faire passer ma p’tite sœur pour une stagiaire à l’occasion de l’une de mes rencontres avec la chanteuse ! Elle a eu sa p’tite photo… ses albums dédicacés, tout ça, tout ça… Et on a même été invités à très beau concert à La Cigale… C’était l’bon temps… Allez, pour finir ce segment féminin, que diriez-vous d’écouter un p’tit bout du thème de… Scully ?

[« The X-Files – Scully’s Serenade » – Mark Snow] 043

Vous ne pensiez tout de même pas qu’on allait aborder les années 90 sans évoquer X-Files quand même ? En revanche, j’ai une confession à faire… je ne les ai jamais suivis à la télé. J’ai pris le train en marche et n’ai visionné la série qu’à partir de sa première distribution progressive en beaux coffrets DVD. Mais, je vous rassure, une fois dedans : plus rien ne pouvait m’arrêter. Exception faite, peut-être, des Star Trek. Encore et toujours.

[« Star Trek : The Next Generation – Picard is Back » – Ron Jones] 044

[« Star Trek : Deep Space Nine – I Dream of Jennifer » – Jay Chattaway] 045

[« Star Trek : Voyager – I Was Raised by Borg » – David Bell] 046

[« Star Trek : Enterprise – North Star » – Jay Chattaway] 047

[« Star Trek : Discovery – Spock’s Personal Log » – Jeff Russo] 048

[« Star Trek : Picard – Picard and Riker Reunite » – Jeff Russo] 049

Et ouais, j’ai décidé de vous la jouer soft pour les séries Trek. Pas de grandes envolées spatiales ou autres déferlements d’action… Et, sans le faire exprès, je m’aperçois que je n’ai pas glissé un seul morceau de Dennis McCarthy. Honte à moi… Dans l’ordre, il y avait donc du Ron Jones sur The Next Generation, du Jay Chattaway sur Deep Space Nine, du David Bell sur Voyager, encore du Chattaway sur Enterprise, et deux fois du Jeff Russo sur Discovery et, enfin, Picard… Oui, je les ai toutes suivies, collectionnées… y compris en import VHS incluant seulement deux épisodes en VO non sous-titrée par cassette… à 120 francs la bête… Puis rachetées en coffrets DVD, puis encore en bluray… Que voulez-vous ? On ne se refait pas. Toutefois, la SF ne s’arrête bien évidemment pas à la création de Roddenberry… Non, ce n’est pas le moment où je vous glisse du Babylon 5… Pour ça, il faudra être au rendez-vous la semaine prochaine… je vous expliquerai pourquoi. Non, la 50ème et presque dernière série de cette Première Partie, c’est ça…

[« Farscape – Wormhole! » – Guy Gross & Sub Vision] 050

Farscape ! La série spatiale la plus imprévisible et décomplexée du PAF ! Fruit d’une collaboration entre l’Australie et les Etats-Unis, créée par Rockne S. O’Bannon, avec des créatures, maquillages et marionnettes confiées aux mains magiques et expertes de la Jim Henson Compagny… alors dirigée par Brian Henson, fils de Jim, le génie à l’origine du Muppet Show… Farscape aura duré 4 saisons entre mars 1999 et mars 2003, avant de se conclure sur une mini-série l’année suivante. Et la musique était signée de Guy Gross et de Sub Vision. Qui auront eu la chance, grâce à l’inventivité des épisodes, de s’essayer à bien des genres au sein d’un seul et même programme. Mais au-delà d’assurer une parfaite connexion entre la fin des années 90 et e début des années 2000, Farscape me permet de conclure, en restant totalement dans le thème, cette première partie sur l’un de mes plus gros coups de cœurs de tous les temps. C’était en 1988 et le même Jim Henson, par ailleurs le papa de Dark Crystal et de Labyrinth, proposait sur HBO une courte série de 9 épisodes : Monstres & Merveilles. The Storyteller en VO. Un magnifique et inégalable mélange de drame et de poésie sur fond de contes médiévaux, narré au coin du feu par John Hurt, toujours accompagné de son chien : une marionnette animée par Brian Henson en personne. Pendant qu’à la musique… Madame Rachel Portman sublimait la magie du moment. Je vous quitte donc là-dessus et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de ce voyage dans le temps, pas tout à fait comme les autres…

[« The Storyteller – The Soldier and the Death » – Rachel Portman]

Pour écouter nos émissions sur Deezer, ça se passe ici
Dispos aussi sur Apple Podcast et Podcast Addict
Pour rejoindre le Twitter de La loi des séries, ça se passe ici
Pour rejoindre la page Facebook de La loi des séries, ça se passe ici

About author

Journaliste spécialiste des musiques de films et de séries sur VL
Related posts
À la uneSéries Tv

On regarde ou pas ? Champion avec Kendji Girac sur TF1

À la uneSéries Tv

La guerre des mondes : la dernière saison arrive sur Canal+

ActualitéSéries Tv

10 acteurs / actrices américain(e)s révélé(e)s par un soap, "un feuilleton quotidien"

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux