ActualitéCinémaFrance

5 biopics de stars françaises à revoir

La France a l’habitude de rendre hommage à ses plus grands artistes à travers de nombreux biopics au cinéma. Prochainement, deux monuments de la chanson française auront le droit à leur propre film. Il s’agit de Johnny Hallyday et Charles Aznavour. L’occasion de revenir sur 5 biopics ayant mis à l’honneur des stars françaises.

Laeticia Hallyday l’a annoncé, Johnny Hallyday aura le droit à son biopic officiel. Étonnamment, la veuve du rockeur a choisi Raphaël Quenard afin d’incarner le chanteur de « Allumer le feu ». Un biopic qui devrait sortir dans les salles obscures en 2027 soit dix ans après sa mort. Laeticia Hallyday a assuré à nos confrères de Paris Match que le film allait être « à la hauteur du rockeur et de l’homme que j’ai follement aimé, parfois dans la douleur, pendant 23 ans. ». Le film sera réalisé par un pionnier dans le domaine puisqu’il s’agit de Cédric Jimenez. Le réalisateur à qui on doit notamment « Bac Nord » et « Novembre ».

Même après sa mort, Johnny Hallyday continue d’être la légende qu’il a toujours été puisqu’un autre biopic va sortir. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un biopic officiel. Réalisé par Jalil Lespert, « Que je t’aime » va s’intéresser à la rencontre entre Johnny et Laeticia Hallyday à travers les démons, les problèmes liés à l’argent, l’alcool et les excès de drogues. Matthias Schoenaerts a été choisi pour incarner le « taulier ».

1 – « Aline » le vrai faux biopic de Céline Dion

Le film ne se considère pas comme étant une biographie de la chanteuse canadienne. Selon Valérie Lemercier, réalisatrice et actrice du film, il est « une fiction librement inspirée de la vie de Céline Dion. ». Sorti en 2020, le film reçoit un bon accueil de la presse et du public. Cependant, la famille de la chanteuse se montre moins élogieuse et « reproche une représentation négative et erronée de leur famille ».

Petite dernière d’une fratrie de 14 enfants, la petite Aline, qui vit dans un village du Québec, montre des dons précoces pour le chant. Le producteur Guy-Claude voit en elle un diamant brut. Il s’occupe de son aspect physique et de lui trouver de potentiels hits. Au fil du temps, Aline tombe amoureuse de son mentor…

2 – « Coluche, l’histoire d’un mec »

Le film sur Coluche n’est pas une biographie ayant pour objectif de s’intéresser à l’entièreté de la vie de l’humoriste. En réalité, le biopic revient sur le moment durant lequel Coluche se présente à l’élection présidentielle de 1981. Cette comédie dramatique, sortie en 2008 est réalisée par l’animateur de Canal +, Antoine de Caunes et dans lequel on retrouve François-Xavier Demaison dans le rôle-titre.

Septembre 1980. Coluche triomphe tous les soirs au Gymnase. « Comique préféré des Français », il est au sommet de sa gloire ; télés, radios et journaux se l’arrachent, et sa maison est l’endroit où se croise tout ce que le pays compte de vedettes… Toujours prêt à pousser le bouchon un peu plus loin, il décide, pour rire, de poser sa candidature à la Présidence de la République. Très vite, la France se bidonne, l’acclame, le soutient. Les sondages s’affolent, sa cote monte en flèche. Et si finalement un clown se faisait élire Président ? Lui-même commence à y croire…

A lire aussi : Quels sont les 10 plus gros succès du cinéma français au box-office?

3 – Cloclo alias Claude François

Sorti en 2012 et réalisé par Florent-Emilio Siri, le film s’intéresse à toute la vie de Claude François, de sa naissance jusqu’à sa mort. Au casting, Jérémie Renier incarne le chanteur d »‘Alexandrie Alexandra » avec une ressemblance frappante. On retrouve aussi Benoît Magimel, Ana Girardot et Joséphine Japy. En 2002, c’est Antoine de Caunes qui « souffle » l’idée aux descendants du chanteur de faire un film sur son histoire. Le film va finir par voir le jour, sept ans après la sortie de « Podium » qui s’intéressait d’ores et déjà à Claude François mais dans un autre registre. A travers un sosie du chanteur incarné par Benoît Poelvoorde.

Cloclo, c’est le destin tragique d’une icône de la chanson française décédée à l’âge de 39 ans, qui plus de trente ans après sa disparition continue de fasciner. Star adulée et business man, bête de scène et pro du marketing avant l’heure, machine à tubes et patron de presse, mais aussi père de famille et homme à femmes…

4 – Marion Cotillard est « La Môme »

Le film a connu un succès autant à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale. Marion Cotillard pour son interprétation d’Edith Piaf a reçu l’Oscar de la meilleure actrice. Il s’agit de la troisième actrice française à recevoir ce prix. Au box-office, le film « explose » les scores. En France, 5 millions de personnes se pressent en salles et 7,5 millions le découvrent aux Etats-Unis.

Sorti en 2007, le biopic s’intéresse à quasiment la totalité de la vie de la chanteuse : de son enfance à sa mort en passant par la gloire et les drames. A la différence de nombreux biopics, la structure de l’histoire n’est pas « linéaire ». Edith Piaf revient sur des moments de sa vie juste avant son dernier souffle.

De son enfance à la gloire, de ses victoires à ses blessures, de Belleville à New York, l’exceptionnel parcours d’Edith Piaf. A travers un destin plus incroyable qu’un roman, découvrez l’âme d’une artiste et le coeur d’une femme. Intime, intense, fragile et indestructible, dévouée à son art jusqu’au sacrifice, voici la plus immortelle des chanteuses…

5 – Yves Saint-Laurent avec Pierre Niney

Grâce à ce film, l’interprète d’Yves Saint-Laurent, Pierre Niney sera récompensé du César du meilleur acteur en 2015. Sorti en 2014 et réalisé par Jalil Lespert, le film s’intéresse aux liaisons amoureuses entre Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé sur une vingtaine d’années. Le film, dans lequel on peut voir Guillaume Gallienne et Charlotte Le Bon, reçoit un accueil encourageant du public et de la presse.

Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

Un autre film biographique va sortir en salles le 23 octobre prochain. « Monsieur Aznavour » réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir va retracer l’ascension de Charles Aznavour dans les années 1950. Le film sort 100 ans après la naissance du chanteur de « La bohème », né en 1924.

Fils de réfugiés, petit, pauvre, à la voix voilée, on disait de lui qu’il n’avait rien pour réussir. À force de travail, de persévérance et d’une volonté hors norme, Charles Aznavour est devenu un monument de la chanson, et un symbole de la culture française. Avec près de 1200 titres interprétés dans le monde entier et dans toutes les langues, il a inspiré des générations entières. Découvrez le parcours exceptionnel et intemporel de MONSIEUR AZNAVOUR.

A lire aussi : 10 westerns iconiques de l’histoire du cinéma

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux