À la uneInternational

5 éléments pour comprendre … la Santa Muerte ou le « culte du diable »

La Santa Muerte, originaire du Mexique, est un culte dirigé vers la Sainte de la mort. Comme équivalent, on peut retrouver dans le folklore européen la faucheuse. Mais à l’inverse de cette dernière, la Santa Muerte n’est pas négative.

À cause de la pandémie de Covid-19, l’économie mexicaine se retrouve une nouvelle fois en récession. Avec l’arrêt des activités suite au confinement et le besoin de protection contre la maladie, les Mexicains se retournent vers la Santa Muerte pour lui demander d’alléger leurs peines. Pour mieux comprendre cette « divinité », on vous propose 5 informations que vous devriez connaître dessus.

Petite secte ou grand culte?

À l’origine, la Santa Muerte était vue comme la Sainte de narcotrafiquants, des prostitués et des bandits. Mais Andrew Chesnut, professeur d’études religieuses à l’Université Virginia Commonwealth aux Etats-Unis, affirmait lors d’une interview que le culte comptait entre 10 et 12 millions d’adeptes sur le continent Américain. 

Sainte catholique ou diabolique?

La vénération de la Santa Muerte est formellement interdite par l’Église qui la considère comme « un culte du diable ». En 2009, elle a même décrété que toutes prières lui étant adressées seraient considérées comme un péché. Cependant, beaucoup d’adeptes de la Sainte se disent croyants et pratiquants envers la religion chrétienne. 

À quoi sert-elle?

Cette croyance est définie de « religion de crise » par les anthropologues. En effet, la Santa Muerte est souvent appelée dans les moments difficiles des familles mexicaines. Elle est connue pour résoudre les problèmes d’argent, les difficultés à trouver un emploi, les peines de cœur et la protection.

Dangereuse ou non?

Pour que la Santa Muerte réalise vos souhaits, il lui faudra une dévotion particulière ainsi que des rituels. Maëlys, jeune mexicaine de 18 ans, nous a confié que pour lui demander quelque chose , il faut mettre du sang dans un pot proche d’une sculpture la représentant avec 12 bougies pour symboliser chaque mois de l’année. D’après la croyance, si après qu’elle vous ait aidé vous lui tournez le dos et ne la remerciez plus, elle pourra se retourner contre vous. Maëlys ajoute “après lui avoir fait une demande, la personne est fatiguée et minci beaucoup car la Santa absorbe son énergie pour réaliser son souhait” .

Des sacrifices humains…

Même si ce culte ne comprend aucun sacrifice, l’adoration est montée à la tête de quelques mexicains qui ont commis l’irréparable. Par exemple, le « Cartel Independiente » d’Acapulco  a fait 28 morts en offrande à la Sainte dans une prison de la ville. Une famille de Sonora a également tué deux enfants et une femme en sacrifice à la Santa Muerte.

À lire aussi : Quelle est la meilleure période pour partir au Mexique ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversFrance

Sept morts dans des avalanches en Savoie

À la uneCulture

C’était il y a 70 ans … Alice au pays des merveilles, le classique psychédélique

À la uneInternational

La police intervient lors d’une fête de Chris Brown

À la uneFranceSéries Tv

La chanteuse Louane prochainement héroïne d'une série policière sur TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux