À la uneInsolite

Facebook censure la page de la ville de Bitche, en pensant que c’est un gros mot

La mairie de la ville de Bitche, en Moselle, a eu la mauvaise surprise de voir sa page officielle sur Facebook supprimée vendredi 19 mars. L’algorithme du réseau social américain a confondu le nom de la ville avec une insulte anglaise (on vous laisse deviner laquelle). 

Entre Bitche, une commune de Moselle de 5 000 habitants, et « bitch », une insulte de la langue de Shakespeare, on pourrait s’y méprendre. Suffisamment en tout cas pour tromper l’algorithme de Facebook, chargé de supprimer insultes et propos déplacés du réseau social. Comme le rapporte Radio Mélodie, la page officielle de la ville en a fait les frais : elle a été censurée car l’algorithme de Facebook n’a pas apprécié ce qu’il a pris pour une insulte. Mais nous apprenons, ce mardi 13 avril, que la page a été réactivée. D’après l’AFP, Facebook France concède une “analyse incorrecte de la part de nos systèmes”, qui bannissent automatiquement les insultes sur les comptes.

D’autres communes du Pays de Bitche ont ainsi décidé de prendre les devants et de renommer également leurs pages Facebook, pour ne pas connaitre le même sort. C’est par exemple le cas de Rohrbach-lès-Bitche, qui explique, non sans ironie : « Nous souhaitions vous expliquer le changement de nom de la page. Loin de nous l’idée de renier le nom de notre beau village… mais force est de constater que facebook semble faire la chasse au terme associé à Rohrbach… nous vous laissons imaginer la raison… ».

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : que va-t-il se passer pour la reprise de la série ?

À la uneFootSport

Est-ce que le PSG va quitter le Parc des Princes ?

À la uneFranceSanté

Covid 19 : le retour du masque dans les transports en commun ?

À la uneSéries Tv

Walker Texas Ranger :  Clarence Gilyard Jr. aka James Trivette est décédé à 66 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux