ActualitéFranceNon classé

8 mai : la sécurité est renforcée dans toute la capitale

Sécurité des Champs Elysées

Un arrêté préfectoral interdit toutes manifestations près de l’Arc de Triomphe. Les commémorations de la victoire des Alliés en 1945 se déroulent ici même. La sécurité est donc renforcée.

La sécurité et les gilets jaunes

Durant ce 8 mai, le dispositif de sécurité est renforcé à Paris. Plus particulièrement aux alentours de l’Arc de Triomphe. Emmanuel Macron se trouvera sur les lieux. Les autorités redoutent la venue des gilets jaunes perturbant l’événement.

Par ailleurs, les manifestations de gilets jaunes sont interdites autour de la place de l’Etoile à Paris. Le périmètre inclut aussi la place de la Concorde et le palais de l’Elysée. Ainsi, dans ces zones, l’arrêté permet aux force de l’ordres de procéder à des fouilles de sac et à des contrôles d’identité. Depuis le début de la matinée, des dizaines de camions de CRS et de gendarmes ont été aperçus. De plus, des barrières sont installées tout le long des Champs-Elysées. La sécurité se voit donc renforcée.

Cet arrêté préfectoral est motivé par “l’organisation de cérémonies solennelles qui ne sauraient être troublées par des manifestations revendicatives” indique la préfecture dans un communiqué.

L’Arc de Triomphe prête à temps

Six restauratrices ont travaillé à plein temps pour réparer les dégradations commises par les gilets jaunes le 1er décembre. Plusieurs moulures ont été réparées. Notamment celle du moulage en plâtre du Génie de la Patrie.

Ainsi, Emmanuel Macron remontera l’avenue des Champs-Elysées escorté par la Garde Républicaine. Il arrivera par la suite devant l’Arc de Triomphe où il ravivera la flamme du soldat inconnu. L’arc de Triomphe est restaurée à temps.

A LIRE AUSSI : Emmanuel Macron annonce des mesures pour la biodiversité

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Girondins de Bordeaux, l'impossible réconciliation avec son public

À la uneActualitéÉtudiantFrancePolitiqueSociété

Grève contre la réforme des retraites : Forte mobilisation à Bordeaux

À la uneActualitéBrèvesFranceSanté

Le cas suspect de coronavirus à Bordeaux est confirmé ainsi qu'un autre à Paris

Non classé

Le Japon, la destination du moment

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux