À la uneActualitéFrance

Autolib et Vélib’ gratuits en raison du pic de pollution

Les systèmes de location Autolib et Vélib’ sont gratuits, en raison du pic de pollution. Le premier, seulement aujourd’hui, et le second, jusqu’à demain inclus.

Ce sont donc des mesures exceptionnelles qui sont prises, devant le pic de pollution qui subsiste sur Paris et l’Ile-de-France. Le système de location de voitures électriques Autolib, et sa contrepartie, pour les cyclistes, Vélib’, sont rendus gratuits, pendant toute la durée de la perturbation atmosphérique.

De 30 minutes à 1 heure gratuites

Pour les personnes faisant le choix du vélo, ce sont les tickets journaliers qui sont gratuits. La mesure s’applique aujourd’hui et demain. Cependant, elle exige tout de même d’avoir une carte bleue, afin de payer la caution, d’un montant de 150 euros. En clair, tout est gratuit, du moment que le Vélib’ est rendu en bon état. Au-delà des 30 minutes, la tarification normale s’applique, comme d’habitude.

Ceux qui ne peuvent pas se passer de voiture, sont aussi servis. La location de voitures électriques en libre-service Autolib permet, aujourd’hui seulement, une heure gratuite. Pour ce faire, il faut se rendre, soit sur le site internet ou soit en borne d’abonnement. Dès lors, il faut prendre l’abonnement “prêt à partir”. Au lieu de la demi-heure de location à 9 euros, une heure de location est aujourd’hui offerte.

Pic de pollution prolongé

Tous ces cadeaux inattendus ont une cause : la pollution qui se maintient dans le ciel francilien. L’épisode de pollution continue, en effet, dans l’atmosphère parisienne, en raison de conditions météo plutôt défavorables. Les vents étant quasi nuls, les particules polluantes, appelées PM 10, ne bougent plus, et volent, au-dessus de nos têtes. Ce qui a pour effet de faire durer le phénomène.

Le pic de pollution a aussi d’autres avantages, et désavantages. La bonne nouvelle, outre les locations de voitures et vélos gratuites, est que le stationnement des résidents de Paris est, aujourd’hui seulement (sauf prolongation par arrêté municipal), gratuit. Les mauvaises nouvelles, en revanche, sont un peu plus nombreuses. La préfecture de police a, d’ores et déjà, requis une baisse de la vitesse de 20 km/h, et peut-être, l’interdiction de circuler, pour les véhicules datant d’avant 1997.

Source image : autolibmetropole.fr

Related posts
À la uneActualitéFranceSociété

L'Assemblée nationale autorise l'adoption pour les couples non mariés

À la uneFrancePolitiqueSociété

Emmanuel Macron sur Brut : "On est beaucoup plus contrôlé par la police quand on est un garçon qui n'a pas la peau blanche"

À la uneCulturePop & GeekSéries Tv

"Game of Thrones" : le tournage du spin-off "House of Dragon" débute en 2021

À la uneFrance

Pour Noël, la FDJ a mis le paquet en cadeaux et bien d'autres surprises !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux