La Première dame, Brigitte Macron, va jouer son propre rôle samedi dans « Vestiaires », une série humoristique qui porte sur le handicap diffusée par France 2.

La mini-série les « Vestiaires » fait son grand retour pour une huitième saison, avec Brigitte Macron comme guest-star. C’est bien la première fois que les téléspectateurs verront l’épouse d’un président français apparaître dans une série télévisée.

Une Première dame séduite…

Brigitte Macron est « fan » du programme et cette information n’est pas passée inaperçue.  C’est Sophie Deloche, productrice du programme qui l’a démarchée au motif que la première dame fait du handicap l’une de ses priorités et « soutient les initiatives pour une société inclusive« . Participer à la série est de ce fait un bon moyen de défendre cette cause qui lui est chère.

« Elle avait vachement le trac« , confie Sophie Deloche.  De son côté, Philippe Braunstein, également producteur, indique, « elle nous a dit à plusieurs reprises qu’elle le regardait avec son mari le Président et que ça les faisait bien rigoler. » D’autres personnalités ont déjà participé à la série, comme Élise Lucet ou encore Florent Manaudou.

France 2 a dévoilé un extrait des coulisses du tournage :

Et populaire !

Une Première dame « fan » de la série, mais aussi aimée. Selon un sondage Ifop réalisé en juin dernier, 67% des Français seraient satisfaits de son rôle. Cette popularité pourrait aider son époux à retrouver une place dans le coeur des Français , 71% d’entre eux considérant qu’Emmanuel Macron est un mauvais président.

Un bol d’air frais

Les  « Vestiaires » est un merveilleux mélange d’humour et de douceur, où toutes les scènes se déroulent dans les vestiaires… Bien évidemment. « Vestiaire est un endroit où en fait, on oublie l’handicap » commente Sophie Deloche, et « ça relativise beaucoup de choses« . Une série qui fait rire, mais surtout qui donne à réfléchir.

Brigitte Macron joue son propre rôle dans la série "Vestiaires"

Des acteurs de la série « Vestiaires » (Crédit : France 2)

 

La série sera diffusée ce samedi à 20h45, sur France 2.

À lire aussi : Macron « inquiétant », « autoritaire » : au plus bas dans les sondages