À la uneSéries Tv

C’était il y a 35 ans … le lancement de Bioman

Invités d’honneur de la Japan Expo ce week end, les 5 héros de la série Bioman sont venus fêter les 35 ans de la série qui, chez nous, a fait les beaux jours de Canal+ puis TF1.

Chōdenshi Baioman en version originale. Bioman chez nous. C’était il y a 35 ans que la série fut lancée au Japon et qui compte 51 épisodes. En France, il faudra attendre l’année suivante en 1985 pour que sa première diffusion n’arrive sur Canal+ dans Cabou Cadin avant de faire les beaux jours de TF1 et du Club Dorothée.

C’est quoi Bioman (résumé Planète Jeunesse) ? Le terrible Dr Mad, leader et savant fou du nouvel empire Gear, s’est mis en tête de conquérir la Terre. Pour ce faire, il déclenche une attaque au Japon et détruit tout ce qu’il peut. C’est alors que le géant Bioman fait son apparition. Il sélectionne cinq jeunes gens (trois garçons et deux filles) afin de combattre les forces de Gear. Ils sont désormais les Biomen, sont aidés dans leur lutte par Peebolo, une sorte d’androïde, et apprennent qu’ils sont les descendants des tous premiers témoins de l’arrivée sur Terre du géant Bioman, 500 ans plus tôt. Le Dr Mad, qui suit toutes les opérations depuis son repaire secret, vexé par la supériorité de Bioman devant ses propres créations, ordonne alors à toutes ses troupes d’éliminer le géant robot. Les cinq Biomen venant juste de recevoir de Peebolo leurs bracelets de transmutation (Technods), vont alors apprendre en combattant à se servir de leurs nouveaux pouvoirs en devenant l’escadron des Super-Electrons Bioman, et répondant aux noms de Force Rouge, Vert, Bleu, Jaune et Rose.

Les 5 héros réunis

Première série du genre sentaï diffusée en France, la série Bioman a ouvert la voie à toute une génération de héros, réunis en groupe de combattants (3 à 5, voire plus par la suite), reconnaissable à leurs costumes colorés. Chacun porte une couleur différente, avec souvent le leader en costume rouge. Ces escadrons de combats (traduction littérale de “sentaï”) combattent un ennemi qui veut envahir la Terre. Humais, ils se transforment pour revêtir une tenue de combat.

Le combat se fait généralement sur un modèle que l’on peut voir reproduit au fil des 51 épisodes de Bioman : le grand méchant met au point un plan pour conquérir notre planète et envoie sur Terre un monstre et ses soldats (les mekarons). Aidés d’une arme, les biomen détruisent le monstre une première fois avant qu’il ne soit agrandit. Ils rejoignent alors leurs véhicules, cachés dans le “bio dragon transporteur”, qui fusionnent pour donner naissance au géant Bioman, un énorme robot qui finira par détruire le monstre.

En France, Bioman a été un énorme carton, porté par le générique culte interprété par Bernard Minet.
Le Club Dorothée a lancé énormément de séries sentaï, n’hésitant pas même au début à labelliser des séries du nom Bioman alors qu’elle n’avait rien à voir avec elle. Ainsi Maskman devient Bioman 2 et Liveman, Bioman 3. Par la suite, on assistera à la diffusion de séries comme Turbo Rangers, Flashman ou encore Jetman.

Au début des années 90, le producteur Haim Saban a racheté les droits de séries sentaï pour les refaire aux Etats-Unis. Toutes les séquences en costume, les combats, sont conservés et on retourne toutes les séquences sans costume avec des acteurs américains. Cela s’appellera Power Rangers.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneCulture

Le 17 juillet en trois dates

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Aucune nouvelle de Fariba Adelkhah, chercheuse française arrêtée en Iran

La Loi des SériesSéries Tv

La tête dans le culte : Oh bravo ... Code Quantum a 30 ans (LLDS #300)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux