ActualitéLittérature

Comprendre qui était Céline en 5 minutes

Les éditions Gallimard ont publié la semaine dernière plusieurs écrits inédits de Louis-Ferdinand Céline, dont un roman inédit : Guerre. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet auteur reconnu.

De son vrai nom Louis-Ferdinand Auguste Destouches, il né en 1894 et meurt en 1961. Céline, son nom de plume, était le prénom de sa grand-mère.

L’expérience décisive et traumatique de la guerre

Issu d’un milieu commercial et mauvais élève, le jeune Céline souhaite pimenter sa vie et rêve d’aventure. En 1912, il s’engage dans l’armée. Sa blessure au bras durant les combats de la Première Guerre mondiale lui vaut une médaille militaire et la croix de guerre.

Mais cette guerre lui laisse aussi un profond traumatisme moral, en plus du handicap physique. C’est d’ailleurs ce qu’il raconte dans Guerre, un récit semi-autobiographique. La guerre est pour lui l’“abattoir international de la folie“. Il devient alors profondément pacifique, mais aussi extrêmement pessimiste.

Après la guerre, il voyage en Afrique et en Bretagne pour différents jobs, avant de suivre une formation de médecin. Une profession qu’il exercera jusqu’à la fin de sa vie.

Un personnage controversé

Céline est malheureusement connu pour son antisémitisme. En 1944, à la Libération, il fuit la France car il risquait d’être exécuté en raison des lettres antisémites qu’il avait publié pendant l’Occupation. Il ne reste aujourd’hui aucun doute sur son implication dans les milieux collaborationnistes et auprès du service de sécurité nazi. Il aurait dénoncé au minimum sept personnes Juives et deux Communistes aux Allemands.

Dans les années 1930 il avaient écrit de nombreux pamphlets invitant à la haine raciale , comme Bagatelles pour un massacres en 1938. Il se présente lui-même dans une lettre au docteur Walter Strauss :

« Je viens de publier un livre abominablement antisémite, je vous l’envoie. Je suis l’ennemi no 1 des juifs. »

En réalité, la plupart de ses œuvres portent la trace de son antisémitisme.

Ses œuvres les plus cultes

Céline se distingue par son style très particulier : un langage presque parlé. Son génie littéraire est admiré par les plus grands critiques de la littérature. Il est l’écrivain français le plus traduit et diffusé dans le monde, après Marcel Pagnol.

Voyage au bout de la nuit, son premier roman publié en 1932, reste son plus célèbre. Il retrace l’histoire de Ferdinand Bardamu, une histoire qui rappelle grandemnet sa vie et qui dépeint toute la tristesse des agissements de l’homme : la guerre, l’esclavagisme, le capitalisme. Cette œuvre a grandement influencé la littérature.

Sa fuite avec les membres du régime de Vichy au château de Sigmaringen, en Allemagne, lui inspire le roman D’un château à l’autre. C’est d’ailleurs lors de cet exil qu’il oublie chez lui des manuscrits retrouvés récemment dont Guerre.

Mort à crédit, 1936, Rigodon, 1969 et Nord, 1960 sont les autres romans les plus marquants de sa carrière littéraire.

A lire aussi : Qui est Taha Bouhafs l’ex-candidat de la NUPES qui a créé la controverse?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFranceSociété

Comment se passe le détatouage ?

ActualitéCinémaCulture

"Irréductible" : 5 dates clés dans la carrière de Jérôme Commandeur

ActualitéSantésociété

Est-ce que c’est dangereux de réutiliser une bouteille en plastique ?

ActualitéFranceMédias

C’était quoi « la Cinq », cette chaîne de télévision qui s’est arrêtée en 1992 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux