ActualitéBrèvesFootSport

Coupe de France (f) : Lyon sacré pour la 6ème fois consécutive face à Paris

Lyon

La section féminine de l’Olympique Lyonnais a remporté ce vendredi soir à Vannes la Coupe de France de football face au Paris Saint-Germain (1-1, 8 tab à 7). C’est la neuvième Coupe de France remportée par l’OL, la sixième consécutive. Mercredi dernier, les Lyonnaises avaient fêté leur onzième titre consécutif de championnes de France.

En revanche, toujours pas de trophée cette saison pour le Paris Saint-Germain, qui bute encore une fois sur son principal rival en France. Le 1er juin, les deux clubs se retrouveront encore une fois, cette fois en finale de Ligue des champions à Cardiff.

Cristiane avait montré la voie au PSG

Pourtant Paris ouvre le score tôt dans cette finale. Sur un corner Lyonnais dégagé par la défense parisienne, Cristiane est à la lutte avec Amel Majri dans le camp lyonnais côté droit. La Brésilienne part avec deux mètres de retard sur Majri mais elle prend le dessus en vitesse sur la Lyonnaise. Elle repique dans l’axe et décoche une magnifique frappe enroulée du pied gauche en lucarne opposée (7ème).

Les Parisiennes sont bien en place et gênent les Lyonnaises. Mais elles vont se faire rattraper sur un incident bête. Suite à un accrochage entre la capitaine parisienne Shirley Cruz et Eugénie Le Sommer sur un corner lyonnais, l’arbitre siffle pénalty pour Lyon. Saka Kumagai le transforme malgré Kiedrzynek, la gardienne parisienne qui avait plongé du bon côté.

Au retour des vestiaires, Lyon aurait pu prendre l’avantage pour la première fois de la partie. Lancée sur le côté droit par Wendie Renard, Elodie Thomis centre pour Ada Hegerberg. L’attaquante norvégienne tacle le ballon mais Kiedrzynek sort la parade.

La loterie des tirs au but

Pas d’autres occasions de but dans cette rencontre très équilibrée. Il faut donc départager les deux finalistes par une séance de tirs au but, directement après les 90 minutes (pas de prolongations chez les femmes). Les quatre premières tireuses de chaque équipe ne tremblent pas et inscrivent leur tir au but. Il faudra attendre qu’Irene Paredes rate le dernier tir au but parisien pour offrir la balle de match à Saki Kumagai. Mais la Japonaise se montre fébrile et tire sur le poteau de Kiedrzynek. Maintenant c’est la mort subite.

Boquete et Diallo s’élancent avec succès pour Paris. Idem pour Marozsan et Abily côté lyonnais. Ouleymata Sarr s’élance ensuite pour Paris mais Méline Gérard repousse. Deuxième balle de match pour Lyon que transforme la Norvégienne Ada Hegerberg. Les Lyonnaises peuvent laisser éclater leur joie, et les Parisiennes pleurer leur malchance.

L’Olympique Lyonnais est donc toujours en course pour réaliser le triplé Coupe – Championnat – Ligue des champions le 1er juin face aux Parisiennes. Ces dernières tenteront elles de déjouer les pronostics et de sauver une saison jusque là décevante.

Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneFootSport

Le PSG peut-il gagner la Ligue des Champions ?

À la uneActualitéFranceSanté

Troisième dose généralisée, pass sanitaire renforcé… les dernières annonces du gouvernement

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Alien le jeu de rôle : Sueurs froides dans l'espace glacé.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux