À la uneActualitéInternational

Donald Trump vise la Lune avant la fin de son éventuel second mandat

Retourner sur la Lune d’ici 2024, c’est le nouveau projet fou de Donald Trump. Un défi audacieux et difficile pour la NASA mis “sous pression” par le gouvernement. Top départ d’une course effrénée avec la Chine pour la conquête spatiale.

« Nous serons le premier pays à renvoyer des astronautes sur la Lune au 21ème siècle. L’objectif […] des États-Unis est de renvoyer des astronautes américains sur la Lune d’ici cinq ans.»
Le 26 mars 2018, Mike Pence, vice président américain, annonce un défi lunaire bien ambitieux. D’ici cinq ans, Donald Trump souhaite donc à nouveau voir des astronautes américains poser le pied sur la Lune. Cependant, la Nasa avait jusqu’ici pour objectif de renvoyer des hommes sur la Lune d’ici 2028. Pour Trump, c’est trop tard. En effet, il veut que ce projet se réalise avant la fin de son éventuel second mandat en 2024. Mike Pence ajoute également que le gouvernement utilisera tous les moyens nécessaires pour y parvenir. « […]si les fusées privées sont la seule façon de ramener des astronautes américains sur la Lune dans cinq ans, alors ce sera des fusées privées ». Il fait référence ici aux fusées de l’agence Space X ou Blue Origin. Le gouvernement n’a pas encore précisé comment il allait financer ce projet.

En compétition avec la Chine

Comme Kennedy dans les années 60 face aux soviétiques, Donald Trump se lance dans une compétition avec la Chine pour la conquête spatiale. Le 3 janvier dernier, cette dernière avait réussi le premier alunissage sur la face cachée de la Lune. Après cet exploit, elle avait annoncé vouloir fouler le sol lunaire avant 2020. Une ambition qui serait à l’origine de l’annonce folle de Mike Pence. De plus, quoi de mieux pour Trump que de finir un mandat sur une conquête lunaire.

Related posts
À la uneCultureVoyages

5 destinations pour se faire un long dernier week-end avant la rentrée

À la uneActualitéBuzzFranceInsoliteSociété

Des jeunes escroqués lors de leurs vacances en Croatie, Twitter s'enflamme

À la uneActualitéInternationalPolitiqueSociété

Boris Johnson menace de stopper la libre circulation des personnes

ActualitéCinémaCultureInternational

Le couple Obama produit un documentaire pour Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux