À la uneSéries Tv

Dr. Death sur Starzplay : qui était le vrai docteur Christopher Duntsch ?

À l’occasion de la sortie, le 12 septembre prochain, d’une série retraçant l’affreuse affaire du Dr Death, découvrons l’histoire de ce neurochirurgien aujourd’hui emprisonné à vie pour de multiples mutilations, entrainant parfois même la mort de ces patients.

L’histoire de Christopher Duntsch, le “Dr. Death”

Dr. Death, alias Christophe Daniel Duntsch, naît le 4 avril 1971. C’est à l’université du Tennessee Health Science Center qu’il se forme et décroche un doctorat de médecine. Il deviendra par la suite, dans cette même université, professeur assistant. C’est en déménageant à Dallas que l’horreur va commencer. Il trouve un poste au Baylor Plano, un hôpital et centre de recherches en neurosciences. 

Christophe Duntsch expose ses patients, dès ses premières opérations, à de nombreux dangers. Ces opérations sont mal exécutées et se traduisent par de lourdes séquelles pour les patients. Peu de temps après son entrée à Baylor Piano, il doit quitter son poste et se retrouve au centre médical de Dallas. À nouveau, rien ne se passe comme prévu lors des opérations, et la mort d’un patient survient. Il finira limogé par l’administration de l’hôpital.

Le chirurgien psychopathe

La découverte de sa consommation de drogues dures (la cocaïne en l’occurence) l’oblige a suivre un programme pour les médecins aux facultés diminuées. Il suivra le programme et retrouvera finalement son titre initial de docteur. Sa folie jamais ne disparût. Il sera accusé, par un bon nombre de patients, d’avoir volontairement dégradé plus qu’ils n’étaient, l’état de santé de ses patients. Duntsch a multiplié les horreurs, notamment l’insertion d’une éponge dans un corps, la dissection d’un morceau d’oesophage, la section de colonnes vertébrales…De nombreux patients ayant subi ses opérations finirent en fauteuils roulants. Floella Brown, par exemple, perdra la moitié de son sang et succombera d’un accident vasculaire cérébral.

À l’origine en visite à l’hôpital pour de légers problèmes de dos ou de torticolis, les patients allaient au bloc opératoire pour se faire mutiler, dans la plupart des cas pour voir leur colonne se faire sciée (ce qui causera notamment la mort de deux patientes), ou se retrouvaient défigurés et traumatisés de leur passage à l’hôpital.

Une trentaine de victimes

Un email envoyé a l’un de ses collègues laisse imaginer la folie qu’il abritait : “Je suis prêt à laisser l’amour et la bonté de coté pour devenir un tueur de sang froid ». À en croire les témoignages d’anciens patients ayant survécu aux tortures du Dr. Death, et ce genre d’email envoyés, aucunes bonnes intentions ne se dégageaient de ses opérations, il effectuait tout simplement l’inverse du rôle de docteur ou de chirurgien. Il dégradait la vie et tuait des patients dans le besoin. Au total, Christopher Duntsch a mutilé une trentaine de personnes.

C’est en 2017 que Christopher Duntsch est reconnu coupable de ces crimes, par l’intermédiaire de Marie Efurd et de son opération de fusion spinale s’ayant très mal déroulée. Une vis a été retrouvée dans la cavité cérébrale de Marie, des implants ont été placés dans les muscles et non dans l’os. Une racine nerveuse spinale a également été sectionnée. Devant de si flagrantes mutilations, l’horreur ne pouvait plus se produire. Marie Efurd est désormais âgée de 79 ans et doit vivre en fauteuil roulant. 

Le 20 février 2017, Christopher Duntsch est condamné à la perpétuité, pour le plus grand soulagement de toutes ses anciennes victimes.

Dr. Death sur Starzplay

La plateforme de streaming Starzplay proposera, dès le 12 septembre, cette série illustrant l’affaire de Christopher Duntsch. Le célèbre podcast Wondery de cette histoire a servi pour l’adaptation. Vous retrouverez au casting Joshua Jackson, Grace Gummer, Anna Sophia Robb ainsi que Christian Slater et Alec Baldwin. Une série réalisée par Maggie Kiley, Jennifer Morrison et So Yong Kim.

À lire aussi : Validé saison 2 : les lieux du tournage

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux