À la uneActualitéFootSport

Euro 2016 – la France déroule face à l'Islande (5-2)

L’équipe de France s’est ressourcée en confiance en s’imposant face à l’Islande (5-2) malgré les deux buts encaissés. Suite à cette large victoire, les Bleus se qualifient directement pour les demi-finales de l’Euro 2016 au cours desquelles ils rencontreront l’Allemagne, qualifiée in extremis face à l’Italie.

La France est officiellement en demi-finale et on peut dire qu’elle a quasiment accompli l’objectif minimum attendu dans cette compétition, puisque le match face à l’Allemagne ne sera pas de tout repos. Même si une défaite contre la National Mannschaft ne devrait pas nous faire rougir, on ne peut qu’en demander plus vu la belle manière avec laquelle les Bleus se sont imposés ce soir. Très en forme, la sélection française a donné beaucoup de plaisir à ses supporters et surtout énormément d’assurance avant de s’opposer au champion du monde en titre. Avec la bonne dynamique d’Antoine Griezmann, Dimitri Payet, Olivier Giroud ou encore Paul Pogba, c’est à se demander qui des deux prétendants à la finale doit le plus craindre son adversaire.

Une attaque qui monte en puissance au fil des matchs

Alors qu’on s’attendait à un traditionnel 4-3-3 pour débuter, Didier Deschamps a préféré réitérer l’opération du 4-2-3-1 mise en place lors de la deuxième mi-temps face à l’Irlande avec Moussa Sissoko sur le côté droit, Griezmann dans l’axe et Payet sur le flanc gauche. Sans succès face à l’Albanie notamment en première mi-temps où il s’était avérée moyenne, le dispositif a aujourd’hui porté ses fruits dans un style offensif propre à l’équipe de France. Ce match a montré que le sélectionneur français se trompait rarement même si ses choix tactiques n’ont pas toujours fonctionné, comme antérieurement en inversant les places de Pogba et Matuidi au milieu de terrain.

Le festival commence dès la 12e minute grâce à Olivier Giroud qui ouvre la marque. Quelques minutes plus tard, c’est Paul Pogba qui double la mise de la tête sur corner (19e). Le milieu de terrain de la Juve n’a pas manqué d’effectuer sa célébration habituelle, le fameux « dab ». Dimitri Payet inscrit ensuite le troisième but tricolore depuis l’entrée de la surface et trouve le petit filet opposé (43e) juste avant que Griezmann inscrive le quatrième but d’un sublime ballon piqué avant la pause (45e). Olivier Giroud signera un doublé en inscrivant le dernier but français mettant fin à tout suspense (s’il y en avait un).

5936875_pogbadab_1000x625

Paul Pogba a tenu à réaliser son habituel « dab », geste en hommage au rap américain.

Menant 4-0 à la mi-temps, les Français se sont même payé le luxe de faire tourner l’effectif en deuxième période, notamment en faisant rentrer Kingsley Coman à la place de Payet, Gignac au poste de Giroud ou encore Mangala pour remplacer Koscielny. Moins complexés qu’à l’habitude, ils ont semblé moins hasardeux dans leur projection vers l’avant mais paraissaient plus vouloir gérer leur domination dans le second acte. Les deux buts encaissés dénotent d’un manque de concentration de la défense tricolore, mais n’a rien d’alarmant pour les Français sur l’ensemble de leur oeuvre. En effet l’attaque française compense en étant actuellement la plus performante de la compétition avec 11 réalisations (contre 10 pour le Pays de Galles).

Umtiti timide pour une première

Certes, Samuel Umtiti a marqué des points car il s’est globalement imposé défensivement, si l’on oublie le premier but islandais sur lequel il abandonne son marquage au premier poteau. En revanche, dans les relances, Umtiti a beaucoup (trop) assuré, revenant surtout en retrait sur Koscielny ou sur les côtés. Même s’il a effectué un pourcentage de passes réussies parfait, il n’a pas suffisamment pris les risques pour aller davantage vers l’avant et n’a pas osé assumer ses responsabilités offensivement, en témoigne cette statistique qui montre l’absence de prise de risque du défenseur barcelonais.

La France est en demi-finale et on a toujours le sentiment qu’elle ne s’est pas encore confrontée à de grandes équipes, en déplaise à l’Islande qui a malgré tout réalisé un beau parcours avec une petite nation pour la première fois qualifiée dans la compétition. Le vrai challenge aura lieu jeudi soir face à l’Allemagne et sera l’occasion pour les Bleus de prouver à tous les Français qu’ils ont de grands joueurs capables de remporter enfin un titre internationale, et ça commence par tenir tête aux champions du monde en titre.

Marius Bocquet

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

ActualitéCinémaCultureLittérature

C'est quoi "Le Comte de Monte-Cristo", cette histoire de nouveau adaptée au cinéma ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux