À la uneActualitéEuro Foot

Euro 2020 : l’UEFA interdit à l’Allemagne d’illuminer son stade du drapeau LGBT

Alors que la mairie de Munich voulait illuminer l’Allianz Arena avec le drapeau arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBT pour la rencontre Allemagne – Hongrie, l’UEFA a refusé.

L’UEFA ne veut pas mélanger football et politique. Nous l’avions vu lors de la polémique sur le maillot ukrainien, la fédération européenne est intransigeante lorsque certaines équipes tentent de faire du politique. A nouveau, l’instance a refusé que l’Allianz Arena soit illuminé du drapeau LGBT pendant la rencontre Allemagne – Hongrie mercredi.

La nécessité de rester “neutre”

L’idée d’illuminer le stade de la rencontre opposant l’Allemagne à la Hongrie du drapeau arc-en-ciel viendrait de la mairie munichoise. En effet, la municipalité voulait montrer son opposition à une loi visant à interdire la “promotion de l’homosexualité auprès des mineurs” votée il y a quelques jours en Ukraine. Une attaque directe à la politique conservatrice de Viktor Orbán que l’UEFA n’a pas accepté.

La fédération européenne de football, organisatrice de l’Euro, a dû interdire l’action pour conserver la neutralité de l’événement. “L’UEFA, de par ses statuts, est une organisation politiquement et religieusement neutre. Compte tenu du contexte politique de cette demande spécifique – un message visant une décision prise par le parlement national hongrois – l’UEFA doit décliner cette demande.” a précisé l’instance dans un communiqué.

Lundi, le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto avait vivement dénoncé la proposition dans une déclaration citée par l’agence de presse MTI. “C’est extrêmement nuisible et dangereux de mélanger sport et politique. (…) Nous avons adopté une loi pour protéger les enfants hongrois, et voilà que maintenant ils la combattent en Europe de l’ouest” avait-il déclaré.

Le soutien de l’UEFA malgré cette interdiction

Malgré l’interdiction, l’UEFA énonce comprendre l’action et porter les valeurs qu’elle comporte. “Le racisme, l’homophobie, le sexisme et toutes les formes de discrimination sont une tache dans nos sociétés – et représentent l’un des plus grands problèmes auxquels le sport est confronté aujourd’hui” indique l’instance. Elle s’est donc proposé en faveur d’une illumination… un autre jour. Évidemment, l’action aura beaucoup moins d’impact, mais cela évite une confrontation idéologique directe entre les deux nations.

Malgré cette interdiction, l’UEFA a validé le port d’un brassard aux couleurs arc-en-ciel par le capitaine de la Mannschaft. Manuel Neuer portera donc sur son bras le soutien à la communauté LGBT. Un acte bien moins imposant mais qui reste cependant symbolique.

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

À la uneActualitéArt / ExpoCultureMusiqueReportages

On a testé pour vous … la 8e édition de l’Urban Week, le festival qui célèbre la street culture

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux