À la uneFootSport

Euro 2020 : l’Italie bat facilement la Turquie

En ouverture de l’Euro 2020, l’Italie vainc la Turquie après avoir passé plus de 50 minutes à tenter de percer le verrou turc. L’Italie n’a pas loupé son entrée en matière sur ses terres et tout reste à faire pour la Turquie.

23 000 spectateurs étaient présents pour ce match d’ouverture de l’Euro 2020 qui opposait l’Italie à la Turquie. Les hommes de Roberto Mancini avaient la mainmise sur le cuir dès les premières minutes de la rencontre et pressaient assez haut la sélection turque. Malgré la possession de balle, la Squadra Azzura se créait des occasions sans forcément les convertir tandis que les Turcs ne procédaient essentiellement qu’en contre-attaques et formaient une défense compacte durant la première mi-temps. Ce qu’il faut retenir de cette première mi-temps, c’est une équipe italienne qui étouffe son adversaire du soir grâce à son pressing haut et qui s’est créée cinq ocassions dont quatre non cadrées (17è, 19è, 32è et 36è). Les partenaires de Burak Yilmaz éprouvaient des difficultés à ressortir le ballon proprement de son camp et ne se sont procurées qu’une occasion dangereuse.

Le danger italien provenait principalement du côté gauche avec Leonardo Spinazzola et Lorenzo Insigne, qui n’ont eu de cesse d’apporter le danger offensivement grâce à leur activité débordante, leur mobillité, leur disponibilité ainsi que leur volume de jeu qui a fait du bien aux partenaires de Donnarumma. Cette sélection italienne a montré énormément de volonté de vouloir jouer très offensif face à des Turcs coupables de nombreux gestes pas maîtrisés que n’ont pas su profiter les ouailles de l’ancien entraîneur de Manchester City. Néanmoins, ils n’arrivaient pas à trouver la faille face à des Turcs bien regroupés en défense lors des 45 premières minutes.

Lire aussi : Euro 2020 : Tout ce qu’il faut savoir avant le début de la compétition

Une fatigue et des errements turcs dont ont su profiter les Italiens

Il aura fallu attendre la 53ème minute et un but contre son camp de Merih Demiral pour que l’Italie finisse par faire exploser le verrou turc. Par la suite, la Nazionale a continué à produire son football offensif, à apporter le danger depuis le côté gauche et à pousser la défense turque à commettre de nombreuses erreurs. Toujours bien placés entre les lignes, les joueurs italiens ont pu exploiter les failles de la défense turque, réputée très solide et qui n’a encaissé que trois buts durant les éliminatoires de l’Euro 2020. Si Urgucan Sakir a sauvé les meubles sur plusieurs incursions italiennes, il n’a rien pu faire sur les deux autres buts. Immobile a planté le deuxième but d’un plat du pied imparable et son compère Lorenzo Insigne a marqué d’un bel enroulé du pied droit (79è) après un beau décalage d’Immobile, précédent buteur.

Ce match d’ouverture de l’Euro 2020 a montré, d’un côté, une Italie sûre de sa force, joueuse et capable d’accélérer le jeu quand le besoin se fait ressentir et d’un autre côté, une Turquie amorphe aussi bien défensivement qu’offensivement, coupable de nombreuses maladresses techniques, incapable d’apporter le danger sur le but de Donnarumma, qui a passé 90 minutes relativement tranquilles, malgré deux contre-attaques. Les protégés de Roberto Mancini ont réussi leur entrée en matière devant leur public qui a donné de la voix tandis que les hommes de Senol Gunes vont devoir montrer un autre visage s’ils veulent espérer dépasser les phases de poules.

About author

Apprenti journaliste
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux