À la uneActualitéFranceSociété

EXCLU – Babette de Rozières, en larmes, rend hommage à son ami Joël Robuchon

La disparition de Joël Robuchon bouleverse le monde de la gastronomie. En voyage aux États Unis, la chef Babette de Rozières rend un hommage émouvant à son ami disparu.

Hier matin, l’information du Figaro annonçant le décès du chef mondialement célèbre Joël Robuchon fit l’effet d’une bombe dans le milieu gastronomique. Après la disparition de l’emblématique chef lyonnais Paul Bocuse le 22 janvier dernier, c’est un nouveau pape de la gastronomie qui rend définitivement son tablier.

Babette de Rozières, qui est dans l’avion pour les États-Unis au moment de l’annonce du décès, apprend la disparition de “celui qui m’a fait découvrir la cuisine” par un message de notre journaliste Hubert Guérin sollicitant sa réaction. “Effondrée” par cette nouvelle, elle rend un hommage émouvant à son confrère et ami.

“J’ai eu l’impression de perdre mes membres. Je pensais à une fiction”

Très émue, Babette de Rozières décrit Joël Robuchon comme un “inventeur” qui savait “créer en permanence des plats et des associations”. Pour elle, Joël Robuchon faisait “danser les produits”. Un homme “bon et généreux” qui va mettre le peid de Babette de Rozières dans les cuisines. En effet, c’est le chef le plus étoilé du monde qui lui “fait [ses] premiers pas dans la cuisine”. A ses côtés, elle apprends “la rigueur” du métier et prend “confiance en elle”. Toujours très proche, Joël Robuchon ne manque pas de lui donner “des conseils toujours fructueux” et l’encourage dans ce qu’elle entreprend. “Il me disait toujours “vas-y Babette fonce” ou “tu vas y arriver” confie-t-elle.  Très attaché au terroir et à la saisonnalité comme le soulignait Grégory Cuilleron sur VL, Joël Robuchon “aime les plats créoles” de Babette comme “le lapin à la moutarde de cacao” detaille la chef sur notre antenne. C’est ainsi qu’il l’encourage à faire découvrir sa “culture culinaire, celle de l’outre-mer que l’on ne connaît pas”. Avec le parainnage de Joël Robuchon, Babette de Rozières lance le “Salon de la gastronomie des outre-mers et de la francophonie”  [dont la prochaine édition aura lieu le 1er, 2 et 3 février 2019 à Paris avec La Louisiane à l’honneur]. Avec la disparition de Joël Robuchon, Babette de Rozières perd celui “qui est tout” pour elle et assure “le garder dans son coeur”

“Il a démocratisé la cuisine gastronomique” 

La chef Babette de Rozières estime que l’oeuvre principale de Joël Robuchon est d’avoir “démocratisé la cuisine gastronomique”. En étant le premier à associer son nom à des produits de la grande distribution, il contribue à “casser les apprioris” et “fait découvrir cet art au grand public”. Alors que Paul Bocuse “faisait la cuisine cocotte de France”, Joël Robuchon ne cesse “d’inventer” sans jamais oublier que “l’on a pas le droit à l’erreur dans une cuisine”. Babette de Rozières décrit Joël Robuchon comme “proche des jeunes cuisiniers”, soucieux de transmettre son amour “des bons produits et du bien manger”. En bref, un homme “qui aimait les autres”. 

A LIRE AUSSI

Décès de Joël Robuchon : le chef Grégory Cuilleron “triste et accablé”

Joël

 

About author

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Related posts
À la uneE-SportFormule 1Pop & GeekSport

[INTERVIEW] Hydro & Depielo, les ''French Youtubers'' 100% F1 et SimRacing

À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux