À la uneActualitéEuro Foot

France – Suisse : les Bleus tombent de leur piédestal et sont éliminés de l’Euro

Ce lundi soir, alors que ce match semblait être une formalité pour l’équipe de France, les Bleus se sont inclinés face à la Suisse. Menés de deux buts à dix minutes de la fin, la Nati a renversé la situation pour atteindre les tirs au but. Kylian Mbappé, dernier tireur, a manqué son penalty.

Tombés de si haut. Les Bleus n’iront pas plus loin dans cet Euro 2020. Les champions du monde en titre s’inclinent au bout de la nuit contre une équipe Suisse très bien en place. C’est la cruelle séance de penalty qui a départagé les deux équipes au terme d’un match fou. Comment a-t-on pu en arriver là ?

On sera passé par toutes les émotions. Le doublé de Benzema en deux minutes puis la frappe parfaite de Pogba semblaient envoyer la France en quarts mais le destin en a voulu autrement. La partie s’est clôturée sur le score de 3 – 3, invitant les acteurs à la séance de penalty tant redouté. La Suisse l’emporte en marquant ses 5 tirs au but alors que la France n’en a marqué que 4.

Une première mi-temps très en dessous pour les Bleus

Dès le début du match, la France est fébrile et fait face à des offensives suisses assez dangereuses. La défense à trois alignée par Didier Deschamps ne semble pas être bien en place. C’est d’ailleurs dès la 15e minute que les Suisses ouvrent le score d’un but de la tête par Seferovic. Lenglet semble fautif, il ne défend pas sur Seferovic. La tête est imparable pour Hugo Lloris. Menés au score, les Bleus ne sont pas dangereux. Personne n’arrive à trouver Benzema et les seuls frappent sont tentés en dehors de la surface de réparation. Dès la 34e minute, la France retrouve un dispositif à quatre défenseurs. Ce changement est cependant sans conséquence pour la fin de la période. Les Bleus ont clairement déjoué.

La seconde période renversante 

A la mi-temps, Clément Lenglet est remplacé par Kingsley Coman. Ce changement très offensif témoigne de la volonté du sélectionneur français de replacer une réelle défense à quatre tout en apportant un gros impact devant. Mais les Français n’y arrivent toujours pas et se font même peur sur un centre à ras-de-terre d’Embolo qui se retrouve miraculeusement dans les pieds de Pavard. Tout va très vite et après vérification de la VAR, l’arbitre accorde un penalty à la Suisse pour une faute de Benjamin Pavard. Cependant, Lloris, en héros, sauve la France du naufrage en arrêtant parfaitement la frappe de Rodriguez (55e).

Cet arrêt a mobilisé la France. Il ne faut que deux minutes après le penalty pour voir la réaction des Bleus. Benzema remet les équipes à égalité à la 57e minute d’un enchaînement dans la surface de réparation. C’est la délivrance. Il double la mise deux minutes plus tard (59e), d’un but de la tête en renard des surfaces. Tout a basculé en cinq minutes. Le match commence à être pris en main par les Français. Sortie de nulle part, une frappe de Pogba se loge en pleine lucarne (75e) pour le troisième but des Bleus. Tout semblait maîtrisé, la France menait de deux buts à dix minutes de la fin. Mais les Bleus se reposent sur leurs acquis. Les Suisses, morts de faim, réduisent l’écart à la 81e minute par une tête de Seferovic, pour son doublé. A peine le temps additionnel enclenché, la Nati égalise d’une belle action de Gavranovic qui élimine Kimpembe puis Lloris (90e). C’est la douche froide. La frappe de Coman à la 94e minute ne changera pas le cours de la partie, elle est déviée par la barre transversale. C’est cruel.

Des prolongations calmes, une séance de penalty dévastatrice

Les deux équipes sont épuisées. La France pousse malgré tout avec Coman, qui échoue sur Sommer à la 95e minute. A l’image de Mbappé, qui ne trouve pas le cadre dans la surface de réparation à la 111e minute, les Bleus sont dans le dur. L’histoire aurait pourtant pu être très belle avec une magnifique tête de Giroud à la 119e minute. Sommer, comme durant tout le match, a été très bon et empêche le 9 français de délivrer tout un pays.

Au final, la séance de penalty a départagé les deux nations. Les Suisses n’ont pas manqué un tir au but (Gavranovic, Schär, Akanji, Vargas, Mehmedi). Les Français, qui avaient répondu à chaque fois (Pogba, Giroud, Thuram, Kimpembe), manquent le dernier penalty. Kylian Mbappé, voulant prendre ses responsabilités, avait voulu tirer le dernier penalty. Repoussé par Sommer, le penalty du 10 français est l’image de son Euro, totalement manqué.

Mbappé, Lenglet, Deschamps : les trois fautifs ?

Si nous ne pouvons pas trouver un bouc émissaire à la défaite de l’équipe de France, trois gros flops peuvent être retenus. La prestation de Kylian Mbappé, jamais décisif, la défense de Lenglet, très en retard en première période, et la composition de Deschamps à trois défenseurs. Kimpembe peut aussi être mis en cause, auteur d’une partie très décevante. Mais il semble trop facile de s’acharner sur les individualités. Ce soir, les Bleus ont joué durant 20 minutes, de la 55e à la 75e minute.

Il ne faut cependant pas négliger le niveau de la Suisse. Méritante, la Nati n’a pas eu peur des champions du monde en titre. Ses attaques étaient rapides et efficaces, mettant toujours à mal la défense française. Deux performances sont à noter, celle de Sommer et de Xhaka. Le goal suisse a en effet sauvé à plusieurs reprises son équipe et c’est symboliquement lui qui l’envoie en quarts de finale en arrêtant le penalty de Mbappé. Xhaka était quant à lui partout sur le terrain, faisant des transitions parfaites entre la défense et l’attaque de la Nati.

Les Suisses affronteront alors l’Espagne, vainqueurs de la Croatie dans un autre match fou (5-3 au terme des prolongations). Ce match sera à suivre dès vendredi à 18h à Saint-Pétersbourg et sur BeIN Sports.

A lire aussi : Euro 2020 : la finale à Wembley menacée ?

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneActualitéCinéma

Qu’est ce qu’on appelle “la chronologie des médias”

À la uneCinémaCulture

Avant l'arrivée de Robert Pattinson, qui sont ces acteurs qui ont déjà incarné Batman ?

À la uneActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Nordahl Lelandais

À la uneSéries Tv

Le tournage de Paris Police saison 2 (Paris Police 1900) commence

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux