À la uneActualitéFootSport

France Turquie : un match qui sort du cadre sportif ?

Photo lord de la défaite de la France face a la Turquie en juin dernier

Ce soir, l’équipe de France championne du monde devra faire face à la Turquie, dans une rencontre décisive pour la qualification pour l’Euro 2020. Mais le match dépasse l’encadrement sportif et devient presque politique.  De fortes tensions diplomatiques sont apparues depuis mercredi et les attaques turques envers les Kurdes dans le nord de la Syrie. Attaques condamnées par les gouvernements de nombreux pays, dont la France.

« Le football ne doit pas servir la propagande d’Erdogan »

C’est ce qu’affirmait l’eurodéputé Rassemblement National, Jordan Bardella. Cette déclaration fait suite au salut militaire exécuté par les joueurs de l’équipe nationale turque lors de leur victoire face à l’Albanie vendredi dernier. L’UEFA a annoncé étudier la « situation » après le geste controversé.

À quelques heures du match ce lundi, un hashtag #AnnulationMatchFranceTurquie a fait une apparition en tendance sur Twitter. De nombreuses personnalités politiques ont appelé à l’annulation du match sur le réseau social. À l’image de Jean-Christophe Lagarde, président de l’Union des Démocrates et indépendants.

Tweet de Jean-Christophe Lagarde

Des mesures de sécurités exceptionnelles autour du stade

De nombreux supporteurs turcs sont attendus ce soir au stade de France. Dans le parcage visiteurs, ils seront environ 3800. « D’autres chiffres laissent entendre une présence beaucoup plus conséquente, avec pas moins de 30 000 supporters » note Le Figaro

Dans ce climat orageux, la préfecture de police a prévu un « dispositif de sécurisation générale pour prévenir les troubles à l’ordre public ». Un millier de policiers seront alors déployés selon RMC Sport. En cas de rassemblement que ce soit à Saint Denis même, en Seine Saint Denis ou dans la capitale. La préfecture de police a prévu des contrôles d’identité et inspections de véhicules.

Stade de France vu d’extérieur
Stade de France vu d’extérieur

Des mesures également à l’intérieur du stade

Lors du dernier match face à la Turquie, à Konya en juin, La Marseillaise avait été copieusement sifflée. Pour éviter que cela soit réitéré, la musique serait « très forte » pour camoufler les probables sifflets, indique le président de la FFF, Noël Le Graët.

Quant à Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France espère que cette situation n’entachera pas le match : « Les problèmes géopolitiques sont là. On ne va pas penser à ça. On est dans une sphère sportive. C’est un match de football dans un stade de football. On va tâcher de rester concentrés là-dessus ». A t il indiqué en conférence de presse.

A lire aussi : Noël Le Graët émet l’hypothèse d’une rencontre France-Algérie

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Exposition à taille réelle à Bordeaux : à la découverte du monde des dinosaures

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous : You, nouvelle saison et nouvelle obsession

À la uneBrèvesSéries Tv

César Wagner : carton pour le nouveau flic de France 2

À la uneActualitéBasketNon classéSport

Trégueux contre Calais, un match spectaculaire en NF2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux